Souvenirs, souvenirs !

Souvenirs, souvenirs !

Morrigane

Morrigane

Bon, poussée par le créateur de ce site formidable, incroyable et définitivement doux (le site pas le créateur, j’aime à le préciser) je me lance dans l’écriture de ce premier texte pour partager avec l’ensemble de la planète qui,  je le sais, fréquente assidument ce superbe lieu d’échanges !

Pour commencer, une petite rétrospective qui n’interresse personne à part moi : vous comprendrez donc, aisément, que je tienne infiniment et plus encore,  à cette rétrospective que je préfère nommer à juste titre : épopée.

Mon nom est Morrigane, oui, je sais c’est peu commun. C’est normal, je suis peu commune.

Je suis née aux environs des années 2008 ou 2009, ma mémoire est parfois défaillante, bien que je sois, de manière globale et détaillée : parfaite.

J’ai vu le jour au cours d’une aventure WOW. Oui, on peut même dire whaou ! le terme me caractérise humblement.

Crinière blonde, cuirassement  et non curieusement vêtue, j’ai une belle et haute estime de moi m’aime.

Je suis une Paladine, palam palam palamta ta ta tata (musique d’édith Piaf… pourquoi ? allez savoir !)

Bref, vous l’aurez compris, je fus, j’étais, je suis une compagne d’aventure particulièrement pénible, native du pays de Haute estime, complètement déjantée mais superbement habile aux maniements des armes.

Je fus en tant que Paladine tsoin tsoin, sujette à m’essayer à tanker… Là aussi je fus merveilleuse de dextérité, de talents et autres qualités qu’il m’est difficile d’énumérer, la liste est longue.

Mais assez parlé de Moi, revenons à moi.

Des jeux de rôle en ligne, WOW, fut le premier sur lequel je m’essayâte avec  l’aide et le soutien sans faille du créateur du site (ne lui dites pas, il va encore faire une crise de mégalomanie aigue)

Ce que j’ai aimé, ce fut bien évidement tout l’attrait de ces paysages incroyables (ouais à l’époque c’était incroyable) que l’on traversait à pieds, à cheval ou en griffon.

L’opportunité de créer un personnage, de lui prêter un caractère, une histoire, une façon de parler, d’agir bref… tout ce que permet un jeu de rôle, mais pour moi, ce fut vraiment une découverte enthousiasmante ! Je pouvais interagir d’une manière différente en incarnant un personnage qui n’était pas tout à fait moi mais qui était aussi Moi.

Si vous m’avez suivie jusqu’ici, ne vous retournez pas, vous êtes seuls ! Hum…

Mais ce que j’ai préféré, ce fut la possibilité aussi d’être dans ces aventures exaltantes et de les partager avec des vraies personnes. Je veux dire, la possibilité d’être dans un jeu virtuel avec des joueurs réels.

Il y a d’ailleurs un sujet important sur lequel je dois faire la lumière. Il s’agit des  quêtes de WOW.

Vous connaissez le principe ? Oui je sais mais au cas z’où, j’explique quand même : le principe des quêtes dans WOW s’apparente à des missions qui vous sont confiées pour que vous puissiez gagner de l’expérience en toute chose et que vous puissiez faire progresser votre personnage.

En fait, en vérité je vous le dis (passage biblique) j’ai passé la moitié du temps dans ce jeu à ne pas lire les quêtes et à suivre à toute vitesse les pérégrinations de mes deux compères de l’époque : le créateur du jeu (encore lui !) et son pote  « talentueur ». Ce dernier était un jeune ado, à l’époque, rapide,  malin et doté d’une capacité d’orientation incroyable.

Oui bien sûr pour une nana, l’orientation est souvent une capacité incroyable… mais là, je dois l’écrire, oui là… c’était INCROYABLE !

Il y a autre chose qui a marqué aussi ma mémoire au fer rouge (ouais j’aime l’emphase !). C’était la première fois où j’ai joué à ce jeu : World Of Warcraft.

IMG_1272La « toute toute toute » première fois (pas la chanson s’vous plait !) où j’ai déambulé avec mon premier personnage : Elunéha. Une prêtresse humble et sage.

J’étais avec mon pote (c’est le gars qui a créé le site…oui oui je sais que tout le monde s’en fout…)

donc j’étais avec mon pote qui me criait par casque interposé (un genre de skype )

–  « Fais ça ! fais ci ! non !  pas par là ! attention au… merde t’es morte ! »  et encore

– «  Prend à droite ! vite cours ! va parler au mec ! non pas celui là c’est un joueur ! vas y

prend ton arme ! et…. merde t’es morte ! »

Je me souviens très clairement de mon sentiment à ce moment là : «JE NE COMPRENAIS RIEN . »

Un truc incroyable, comme une foule d’informations qu’on ne peut pas traiter, comme une incapacité motrice du cerveau (ouais ça n’existe pas, je viens de l’inventer mais ça illustre bien l’état dans lequel j’étais !)

Bon… pourquoi je vous raconte tout cela

Et bien tout simplement pour témoigner (punaise ça fait genre « dossier de l’extraordinaire » ou « souvenirs d’après guerre »!) que pour moi, ce jeu en ligne, dans cette période de ma vie, il fut synonyme de :

– Découverte enthousiasmante du virtuel

– Rires (ah oui ! bon sang comme on s’est marré !)

– Imagination

– Créativité

– Réflexion

– Développement du cerveau droit (nan je déconne !)

– Réactivation de  mon enfant intérieur (c’est chouette ça, ca fait style psycho)

– et SURTOUT d’Amitiés (sortez vos mouchoirs !)

Ce jeu en ligne m’a apporté tout cela… c’est pas rien tout de même ! Non ?!

Rien que des bonnes choses, rien que des trucs qu’on trouve aussi dans la réalité de la vie non virtuelle, rien que des moments de bon temps, vivants, pleins, riches, et denses !

Pourtant, il y a un truc que je ne m’explique pas…

Aujourd’hui,  je viens d’arrêter subitement le jeu de playstation en ligne de mon fils de 14 ans en lui énumérant  tous les effets nocifs de ce type d’activité et l’abrutissement insidieux qui s’opérait subrepticement  dans son cerveau de jeune pâtre?!

C’est Moi ou c’est moi qui fait cela ?

 

Morrigane

Morrigane

Morrigane

Contributrice - Historienne de son histoire chez Gameovert.net
Un jour elle a tué un sanglier dans Wow, et on en entend encore parler...
Morrigane

Les derniers articles par Morrigane (tout voir)

Précédent Dream
Next Leap Of Fate

Vous pourriez aimer aussi

Raconte-moi 7 Commentaires

Faut-il être un champion pour jouer en ligne ? (Hommage à ma bande)

Je vais être clair d’entrée: NON Non, non, et super non. Alors, bien sur, tout dépend de ce que vous recherchez dans le jeu online. Si c’est la performance, ok,

1 commentaire

  1. Grobidüch
    août 25, 15:40 Répondre

    Je suis obligé de dire que je me suis bien marré à te lire ! Tout est si vrai, et pourtant si faux. Et ce qui est faux, est pourtant si vrai. Ce qui m’a le plus épaté à cette époque, c’est deux choses: Que tu viennes dans wow, et surtout que tu persévères, et je ne te croyais pas capable de tanker un groupe avec Morrigane. Je te le dis aujourd’hui, je fus le premier surpris et agréablement surpris car, même si tu te faisais pipi dessus (si si, ton fils nous l’a dit, tu sais il disait tout), tu tankais super bien. Enfin bien. Enfin du tankais quoi !

    Je me demande, tu me confirmeras, si tu nous a pas tanké un raid aussi, genre Karazan ? Tu n’étais pas seule, mais tu faisais partie des tanks. Pourquoi j’étais surpris par telle bravoure ? Parceque ta Morrigane n’était que cosmétique et prétexte à jouer à la poupééééééé 🙂 Bon maintenant, au tour de Clothilde et Lotro !

Laissez un Commentaire :

Cliquez ici pour annuler la réponse.

*