Happy Party : pour souffler un peu.

Aaah ! Fêter son anniversaire ! Inviter des copains, faire les fous, être le roi/la reine de la fête, souffler les bougies, s’empiffrer de gâteaux et de bonbons, déballer des cadeaux … Quel enfant n’aime pas ça? Seulement, ça n’arrive qu’une fois par an.
Grâce à Gigamic, j’ai eu l’occasion de tester une nouveauté qui pourrait bien permettre de pallier à ce problème : Happy Party de Marie et Wilfried Fort. Et avec ce jeu, aucun doute : l’année prochaine, votre enfant sera la star du « soufflage » de bougies !


 

Auteur : Marie et Wilfried Fort
Illustrateur : Stéphane Escapa
Éditeur : Gigamic
Sortie : 2015
Joueurs : de 2 à 4
Age : 4 ans et plus
Durée : 15 min.
Support : plateau 3d
Mécanismes : jeu de souffle / adresse / mémoire

Faire un joli gâteau en moins de 2 minutes? Facile !

plateau Happy PartyHappy Party, c’est un plateau gourmand aux airs de délicieux gâteau au chocolat sur lequel se posent 8 jolies bougies colorés. Mais ce n’est pas tout ! Qui dit bougies d’anniversaire dit cadeaux, alors vous disposez également d’une liste de souhait sur laquelle trouveront place les cadeaux gagnés à la force de votre souffle.

Enfin, de la force, non ! Car vous n’êtes pas le loup des 3 petits cochons. Il faudra faire preuve de plus de délicatesse.

Les cadeaux prennent place face cachés autour du gâteau/plateau et de beaux dés viennent compléter le tableau.
Original et de qualité, ce matériel donne envie de jouer.

Le matériel : côté parent Le matériel : côté enfant
++ « Une idée bien trouvée pour un concept original. » ++« Ca donne envie de manger le gâteau tellement c’est joli. »

Donc, on souffle et … ?

Une fois le matériel mis en place, c’est parti pour la fête avec un simple objectif : remplir votre liste de souhait avec des cadeaux obtenus en faisant tomber les bougies.
Dés Happy PartyElements Happy Party Mais comme je le disais plus haut, dans Happy Party, il faut faire preuve de délicatesse et un peu d’adresse aussi, car ce sont les dés qui désignent les bougies qu’il faut faire tomber. Et ce n’est pas toujours simple pour un enfant! Toutefois, si vous remplissez votre contrat, vous piochez 2 cadeaux et gardez ceux correspondant à votre liste de souhaits. Si vous faites tomber plus de bougies que demandé, vous pourrez malgré tout piocher un cadeau. En revanche, si vous échouez à remplir le contrat en renversant les mauvaises bougies ou le mauvais nombre de bougie, votre tour se termine là.
La partie s’achève lorsqu’un joueur remplit sa liste de souhaits.

Le jeu : côté parent Le jeu: côté enfant
 « Simple pour les enfants. Peut-être simpliste pour les parents. » ++« Si je fais le gâteau sur les dés, j’arrive pas à souffler toutes les bougies. »

Alors, Happy Party ou pas happy ?

Sincèrement, avec un mauvais jeu de mot parfaitement assumé, mon intérêt pour le jeu s’est essoufflé assez rapidement. Pas de suspens, pas vraiment de difficultés et une impression presque désagréable de tricher lorsque vous placez, comme vous le souhaitez, les bougies en début de tour avant de souffler (chose que la variante corrige un peu, mais si peu …). Bref, je me suis ennuyée assez rapidement. Enfin, ça, c’est mon point de vue d’adulte.

Crevette, elle, s’est bien amusée, a éprouvé quelques difficultés parfois et finalement en a redemandé.

Donc mon verdict est assez clair : Happy Party est davantage un jeu pour enfant qu’un jeu familial. Partant de là, c’est un jeu efficace.

Le plaisir : côté parent Le plaisir : côté enfant
 « Malgré les variantes, on se lasse
et on préférera laisser les enfants jouer entre eux. »
++« C’est rigolo et j’aimerais bien avoir les cadeaux. »

 

Daerdedween

Daerdedween

Rédactrice chez Gameovert.net
Combinant ma passion des jeux de société au plaisir d'être maman, je partage mes coups de coeur et mes expériences ludiques
Daerdedween

Les derniers articles par Daerdedween (tout voir)

Précédent Bohnanza, le jeu où les Harry gaulent
Next Avec Crazy cups, on bouge ses gobelets !

Vous pourriez aimer aussi

Pour les plus jeunes 4 Commentaires

Gallina City : pagaille dans la basse-cour

Ah! Ce jeu ! Il me faisait de l’œil dans sa petite boite en métal, avec ses jolies cartes aux couleurs acidulées, ses dessins rigolos et cette promesse : un

Pour les plus jeunes 0 Commentaire

Comme des pingouins sur la banquise …

Aujourd’hui, je fait un passage éclair pour parler d’un jeu qui correspond à mon ressenti quand je regardais par la fenêtre ces derniers jours : une histoire de pingouins, parce que

Jeux Vidéo 3 Commentaires

Bienvenue sur Terraria 1.3, durée du séjour: Trèèèèèèèès longtemps

J’ai acheté, (ou un copain m’a offert/forcé à jouer je me rappelle plus) Terraria, peu après sa sortie il y a de cela quelques années. J’y ai un peu joué,

3 Commentaires

  1. Trollinet
    février 08, 18:49 Répondre

    Déformation rédactionnelle : j’ai lu « Harry » tout le début avant de voir que c’était « Happy ». Sinon, bravo pour l’article, tu as le mérite d’être claire sans t’étaler, chose que je n’arrive toujours pas à faire. 🙂

    • Daerdedween
      février 08, 19:12 Répondre

      Merci. Tu t’étales peut-être mais avec humour donc tout va bien !

  2. Grobidüch
    février 08, 20:46 Répondre

    Je pense que Trollinet a un problème de concentration ou de vue. Depuis peu il sait que moi c’est Grobiduch et pas Grodubich (véridique). Je ne veux pas fayoter, et c’est le « r.d.c » qui parle: j’aime ces articles bien ficelés et à la mise en page bien réglée. Comme toujours avec Daerdedween. (Bon, maintenant, les autres vont me faire la trogne 🙂 )

Laissez un Commentaire :

*