Overwatch: le FPS vu par Blizzard

1457626578-574-jaquette-avant

Genre: FPS Multi qui matchmake
Français: textes et voix
Editeur: Blizzard
Version de test PC : Achetée en boutique Blizzard.

Dans la série des tests en avant-première, Gameovert.net vous propose celui d’ Overwatch, dernier FPS de chez Blizzard. Six mois de retard, c’est quoi finalement  ? Pas grand-chose, mais surtout l’occasion d’user le jeu jusqu’à la moelle pour d’en tirer un avis tout à fait pertinent et argumenté.

Alors Overwatch c’est quoi ? C’est un FPS dans un monde à la Blizzard : façon cartoon et très coloré. Au final le rendu est léché et très réussi. Bon on n’a pas le temps de vraiment admirer tout ça car une fois lancé dans une partie, lâcher prise ne serait-ce que 2 secondes pour contempler le paysage est synonyme de mort immédiate ! (nrdc: à par moi Grobiduch)

Chacun son boulot, et les parties seront mieux gagnées

Au niveau des mécanismes de jeu on est dans de l’ultra classique : 2 équipes de 6 joueurs qui se battent sur une carte pour capturer des points ou escorter un convoi. On a le choix entre une vingtaine de personnages avec chacun ses spécialités. On peut cependant distinguer 4 catégories : DPS purs, tanks, soins et soutiens. Sachant que quel que soit le perso choisi, on aura au minimum un petit quelque chose pour tirer sur ses ennemis : même les soins pourront participer aux kills (même si ce n’est pas leur boulot et qu’ils feraient mieux de se concentrer sur leur tâche, enfin je dis ça…). Cela nous fait 12 joueurs enragés lâchés sur une map pas très grande alors autant dire que l’action est intense. L’idée est d’avoir une équipe équilibrée pour pouvoir faire face à toutes les situations. Il n’y a que très peu de moments de répit dans une partie d’Overwatch : on meurt, on tue, on tue, on meurt… bon pour certains c’est plus souvent l’un ou l’autre mais en tous cas il se passe des choses !

Multiraging

Sachez qu’Overwatch ne se joue qu’en ligne (si on met de côté le tutoriel). Pas de campagne solo. Les parties sont assez courtes en mode classique (entre 5 et 10 minutes) et un peu plus longues en mode classé. Le premier mode ne matchmake pas trop donc on se retrouve avec des gens de tous niveaux, alors que le second matchmake à mort et on se retrouve avec des gens du même rang. Personnellement je préfère le premier car il concentre moins densément la classique cohorte des rageux du FPS, qui s’emballe à coup de « fuck*** team » à chaque partie perdue. On les retrouve plutôt en classé où on ne rigole pas avec l’équilibre des équipes. Pour la petite histoire, on gagne de l’expérience à chaque partie jouée (plus ou moins en fonction du résultat) avec laquelle on gagne des coffres qui contiennent uniquement des goodies (icônes, apparences…) : impossible donc d’upgrader ses compétences ce qui est pas mal en terme d’égalité sur une partie.

Je ne suis historiquement pas un grand fan de FPS en ligne, mais avec Overwatch je suis séduit comme il faut ! Je m’y amuse à chaque partie dans un décor lumineux et coloré. L’action est intense et la grande variété des personnages pousse à s’essayer à tous les types de jeu. Blizzard nous propose un titre qui vit encore très bien 6 mois après sa sortie, avec une grande communauté au rendez-vous. Et je suppose que l’éditeur a encore beaucoup de contenu dans sa valise pour Overwatch, notamment des maps, des persos… Bref un très bon jeu !

 

Bibouzh

Je n'ai pas le temps, je suis débordé et je saute par la fenêtre dans les jeux vidéo.

Les derniers articles par Bibouzh (tout voir)

Overwatch

Avis de Bibouzh
Overwatch
86.666666666667

Amusement

10/10

    Graphismes

    8/10

      Gameplay

      8/10

        Les plus:

        • Y'a de l'action!
        • Y'a du monde!
        • Y'a du beau!

        Les moins:

        • Y'a que du multi!
        • Y'a des rageux!
        Précédent Farming Simulator 17 - "Quinze + Deux"
        Next [Portrait] La ludothèque de Bibouzh

        Vous pourriez aimer aussi

        Layers of fear

        Genre: Angoisse – peur Support de test: Version PC Accès anticipé Langue: Anglais Developpeurs: Bloober Team Acheter sur Steam Souvent, dans les jeux qui sont sensés vous foutre la trouille,

        Airscape : The Fall of Gravity

        Airscape de Cross-Product, c’est un jeu de plateformes, dans lequel vous jouez un poulpe enlevé par des aliens mécaniques. Vous devez parcourir le monde afin de sauver vos concitoyens maritimes de

        Majesty 2 Collection – Retro test

        Ça faisait longtemps que je n’avais pas goûté à un jeu de stratégie en temps réel qui ne me prenne pas trop la tête et qui sorte un peu du

        3 Commentaires

        1. Grobidüch
          novembre 06, 11:11 Répondre

          Y’a les mecs qui développent les rouages du jeu, la mécanique, le code réseau. Et y’a aussi les graphistes. Ben moi je leur rends honneur en contemplant les décors dans Overwatch. Bon.

        2. Grobidüch
          novembre 06, 11:14 Répondre

          Ah merde, les gens vont penser que je ne joue que Soldat 76… alors que je maîtrise tous les autres persos….

          • Grobidüch
            novembre 06, 11:15 Répondre

            Ah non, on voit mon nain. Mais je maitrise TOTALEMENT… TOUT…. les autres persos….bouuuhh je suis nul à ce jeuuux. (super article BIBOUZH !)

        Laissez un Commentaire :

        *