[Portrait] La ludothèque de Yue

[Portrait] La ludothèque de Yue

Le portrait de la semaine arrive avec un peu de retard mais encore et toujours avec des réponses pleines de sincérité et de passion. C’est habituellement lui qui réalise ces portraits hyper réalistes qui nous fascinent tant mais, rien que pour vous cette semaine, il s’est prêté au jeu et se livre à travers 10 questions. Pour découvrir l’artiste/rôliste/gamer Yue, en avant !!


Q : Alors, Yue, es-tu plutôt jeu vidéo ou jeu de société?

R: Je suis plutôt jeux vidéos. Même si j’ai beaucoup de jeux de rôles papier, mais je ne suis pas sûr qu’on puisse appeler ça des jeux de sociétés, si ?

Q : Tes jeux, tu les ranges où et comment ?

R:  Alors pour les supports physiques, ils sont dans ma bibliothèque, rangés par support, c’est à dire que les Jeux PC sont ensemble, les jeux Game Cube sont ensemble, etc.

Q : Et combien de titres possèdes-tu?

R:Houla…. trop, ça c’est le souci des soldes Steam ! J’ai 88 jeux sur Steam et en termes physiques, je ne sais pas… je dois en avoir une trentaine. Peut-être plus…

Q : Quels genres / univers / mécanismes tu préfères?

R: J’aime bien les jeux d’aventures à la troisième personne, qui allient à la fois un bon scénario et un gameplay nerveux. J’ai beaucoup aimé la série Prince of Persia, les sables du temps (première trilogie) par exemple. J’aime bien la série des Witchers, Baldur’s gate. Je suis plutôt héroïc fantasy même si j’aime bien aussi les space opéras. La série Mass Effect était super ! J’adore aussi l’univers de Soul Reaver, en particulier Bloodomen. Et je suis fan de Bloodline, la série Vampire issu du JDR de White Wolf, enfin mention spéciale à Blade Of Darkness intitulé aussi Serverance.

Q : Quel est ton jeu préféré et celui que tu regrettes d’avoir acheté?

R: Mon jeu préféré ?… Je ne sais pas, ça va dépendre de mon humeur. Je vais plutôt parler en termes d’heures passées dessus, du coup. Je dirai donc Diablo 2 🙂 même si j’ai adoré Mass Effect 1 et 2. Difficile de faire un choix. Le jeu que je regrette d’avoir acheté… c’est Gex Enter The Gecko. C’est un ancien jeu de plateforme sur Gameboy Color, il est particulièrement beugué et parfois incohérent, je suis plutôt déçu de cette acquisition, c’est un des rares jeux (peut être même le seul) que je n’ai jamais fini. Je pense que le joueur du grenier pourrait faire un épisode dessus, ça vaudrait largement Tintin au tibet

Q : A quelle fréquence et comment achètes-tu tes jeux?

R: Ha, ha… ça va dépendre des soldes Steam. Souvent j’ai un, deux, voire trois ans de retard sur les sorties. En effet je ne suis pas pressé pour avoir un jeu. Par exemple Dishonored 2 me fait envie, mais j’ai tellement d’autres choses à jouer… Je me dis : hé bien, j’irai dessus dans 2 ans 🙂 !!

Q : Une idée de ton budget annuel ?

R: Pas vraiment, ce qui est sûr, c’est que je mets moins de 100€ et pourtant je dois avoir 5 ou 6 nouveaux jeux par an.

Q : Que fais-tu des jeux auxquels tu ne joues plus ?

R: Alors pour les jeux vidéo, je les désinstalle évidemment 🙂 et puis surtout, si c’est un support physique, je les garde précieusement dans ma blibliothèque. Pour ça, je préfère justement les jeux sur support physique. C’est un peu comme lorsqu’on regarde un vieux livre, je pense à l’Alchimiste de Paulo Coelho, quand je vois sa couverture je prends une soirée pour le lire une nouvelle fois. Alors que les jeux dématérialisés, c’est rare que je joue à nouveau dessus. Sauf pour les jeux multijoueurs. Par contre, curieusement, je dois avoir une âme de collectionneur, car même Gex, je ne l’ai jamais revendu.

Q : Quel sera ton prochain achat ludique?

R: Mon prochain achat ludique… difficile à dire. Sans doute l’Atlas du Jeu de Rôle Capharnaum lorsqu’il sera sorti (s’il sort un jour…) Sinon d’un point de vue vidéo ludique, j’avoue que le jeu Batman de The Telltale Serie me dit bien. Ensuite Rocket League me fait bien envie, quand je vois les échanges dantesques entre deux membres de la rédaction qui le possède, j’ai vraiment envie d’en être.

Q : As-tu une manie ou un rituel lié au jeu ?

R: Quand j’étais plus jeune je ne lâchais jamais un jeu avant de l’avoir fini à 100% mais c’est peut être parce que je n’avais qu’un ou deux jeux à l’année (Noël et anniversaire). Aussi, sans doute, car les jeux étaient plus courts. Maintenant, je ne fais plus ça, car souvent les succès manquent d’intérêt. Mais, je prends quand même le temps (surtout la première fois que je fais un jeu) de regarder les cinématiques, de prendre du plaisir, sans rusher le jeu. Je joue toujours en normal, jamais en facile, je pense que c’est une question d’ego. Il est aussi très rare que je change les contrôles d’un jeu. Je pars du principe que c’est à moi de m’adapter au jeu et non l’inverse et que du coup, ça nourrit mon adaptabilité. J’ai d’ailleurs du mal, quand je joue en multi-joueurs avec un ami qui débarque et me dit au bout de cinq minutes : « c’est mal fichu on comprend rien, attends je change tous les contrôles »… Je me dis, zut, il va nous remettre ses contrôles standard qu’il utilise dans tous les jeux. J’ai envie de mon côté d’essayer de comprendre les développeurs et de voir les forces et faiblesses du gameplay proposé.


Merci Yue !

Pour jeter un coup d’oeil à ses derniers articles, c’est par là !
Vous avez d’ores et déjà fait plus amples connaissances avec une bonne partie de la rédaction mais si vous voulez vous rafraichir la mémoire, n’hésitez pas :

Bonne lecture !

Daerdedween

Daerdedween

Rédactrice chez Gameovert.net
Combinant ma passion des jeux de société au plaisir d'être maman, je partage mes coups de coeur et mes expériences ludiques
Daerdedween

Les derniers articles par Daerdedween (tout voir)

Précédent Oh...Sir!! The Insult Simulator: la castagne verbale
Next Shadow Tactics: Blades of the Shogun

Vous pourriez aimer aussi

Dossiers 1 commentaire

[Portrait] La ludothèque d’Akashar

On est mercredi, jour de votre incontournable rendez-vous avec un de nos rédacteurs ! Cette semaine, vous allez partir à la rencontre d’Akashar. Toujours grâce à mes 10 petites questions, vous

Un petit tour au Festival International des Jeux à Cannes

En partant au festival des jeux à Cannes, j’avais en tête de jouer à des nouveaux jeux, rencontrer des auteurs, tester des jeux inédits, et passer de super bons moments.

Dossiers 1 commentaire

Ces jeux vidéo dont on se souvient

Pendant les années 90 (J’étais jeune, j’étais beau, j’étais invincible!) je n’avais pas beaucoup accès, ni aux jeux vidéo, ni à internet. J’ai joué à très peu de jeux, mais

1 commentaire

  1. Grobidüch
    décembre 01, 17:57 Répondre

    « Je pense que le joueur du grenier pourrait faire »…même ici il faut qu’il case des mecs qui ont des milliers d’abonnés 🙂 et « quand je vois les échanges dantesques entre deux membres de la rédaction qui le possède, j’ai vraiment envie d’en être » …coquin, je le savais !!!. Sinon je suis d’accord avec Yue sur presque tout et surtout l’histoire des controles. Je pense aussi qu’il faut s’adapter et ce n’est pas pour rien qu’ils sont ainsi. Pendant longtemps j’ai modifié les touches des FPS en remplaçant ZQSD par les flèches du clavier (du coup obligé de déplacer le clavier). Et puis un jour (il y a fort longtemps) je me suis dit « eh merde ! force toi c’est comme ça qu’on joue et pas autrement ». Depuis je fais comme Yue. Bon je sais quoi prendre pour remercier Yue quand il nous aura fait notre dessin pour la chaine Twitch 🙂 Bravo beau portrait.

Laissez un Commentaire :

*