Pillars of Eternity II: Deadfire – Aperçu

Pillars of Eternity II: Deadfire – Aperçu

Pillars of Eternity II – DeadfireTitre : Pillars of Eternity II: Deadfire
Genre : RPG
Français sur la preview: non
Développeur : Obsidian Entertainment
Éditeur : Versus Evil, Obsidian Entertainment
Date de parution : 3 avr. 2018 – Dispo chez GOG en précommande.


Obsidian nous a envoyé la version beta de Pillars of Eternity II: Deadfire pour que nous puissions faire un aperçu de la bête. Et je peux vous dire que j’étais tout excité rien qu’à l’idée de pouvoir mettre les mains dans le second volet d’un premier opus qui m’avait bigrement emballé. Financé aussi par du participatif sur Fig, Pillars of Eternity II: Deadfire a explosé la cagnote à 400% à l’heure à laquelle j’écris cet article. Autant vous dire qu’il est plutôt attendu le bougre. Le premier volet avait été financé quant à lui sur Kickstarter.

Il faut que j’ajoute que la beta ne reflète, si j’en crois les dires de notre interlocuteur lié à Obsidian, que 5% grand max de la version finale. Cet aperçu sera basé sur cette expérience et avec le potentiel futur décrit sur le papier. Donc, j’insiste, un aperçu c’est un avant goût et en aucun cas un test. Ok ? Booooon.

Dans un jeu comme Pillars of Eternity II: Deadfire, une des parties les plus importantes, et une des plus longues, c’est la création du personnage: votre avatar. Tout comme dans Pillars of Eternity 1, c’est très complet. Nous sommes bien d’accord que je ne parle pas de l’esthétique uniquement. Je pointe essentiellement tout ce qui est background, compétences, particularités, connaissances bref, tout ce qui pourra vous aider à parcourir ce monde complexe parsemé d’embuches.

Tout comme dans le premier volume, Pillars of Eternity II: Deadfire vous mettra à la tête d’une escouade d’aventuriers croisés ici et là et embauchés au gré de votre périple. Problème dans la beta, vous commencez avec l’équipe déjà bien avancée en level, et j’avoue que maîtriser un avatar déjà bien pourvu, sans le moindre tuto ou apprentissage n’est pas chose aisée, et peut même nuire à l’expérience. Ce n’est pas grave, nous sommes dans un aperçu.Pillars of eternity II

Nous retrouvons ici le combat tour par tour avec pause, qui induit une grosse partie de stratégie et de tactique dans vos combats, contrairement au « temps réel » qui peut vite devenir un vrai bordel dans ce genre de jeu. Cependant, tout comme dans Pillars of Eternity 1, même en la jouant tactique-pause, on garde un soupçon de bazar dans les combats. De ce côté-là, je ne suis absolument pas perdu.

Pillars of Eternity II: Deadfire nous promet de bonnes batailles navales, toujours en combat au tour par tour. Ne vous attendez pas à du Assassin’creed Black Flag ici. Il vous faudra embaucher des matelots à disposer aux endroits clés de votre navirre, acheter des canons et autres armes pour rendre votre flotte de plus en plus performante. Bingo ! Il va falloir looter des ressources pour upgrader tout ça.

Vous l’aurez deviné, l’histoire de Pillars of Eternity II: Deadfire ne se déroule plus à 100% sur de la terre ferme, mais sur des îles éparpillées, que vous visiterez pour tenter de trouver le gros méchant du jeu et, bien sûr, le buter. Navigation et petite rando boum boum à la clé.

J’ai trouvé les graphismes de Pillars of Eternity II: Deadfire très jolis. Pour les amoureux des jeux en 3D isométriques à l’ancienne, Deadfire ne déroge pas à la règle et sent bon le Baldur’s gate dans la forme. Mais arrêtons là la comparaison. A quoi bon. Pillars of Eternity II: Deadfire se suffira à lui même. Cet aperçu aura eu un mérite me concernant: me faire trépigner d’impatience et goûter à la version finale. Notez que Pillars of Eternity II: Deadfire sera dispo chez nos amis GOG.fr

Pillars of Eternity II: Deadfire

Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Grobidüch - Général Saucisse

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch - Général Saucisse (tout voir)

Précédent Attack of the Earthlings
Next Battle Chasers : Nightwar

Avis du rédacteur

Amusement
3.5/5
Graphismes
3.5/5
Attente de la version finale
5/5

4

Bien
4

Vous pourriez aimer aussi

Avec Arxpell, simplifiez-vous la magie

Habituellement, je parle de jeux que j’ai pu tester et je conseille que ce que j’ai pu expérimenter mais aujourd’hui, je vais faire une entorse à mes principes. Je vais vous

Farm Manager 2018

Farm Manager 2018 ? Ce n’est pas un jeu agricole de type Farming Simulator. Il s’agit ici d’un jeu de gestion façon « city builder », mais au lieu de gérer une ville, vous gérez l’exploitation agricole à pépé.

Moonlighter – Le marchand aventurier

Vous héritez du magasin de famille, « Moonlighter » et votre but, fort simple dans l’esprit, sera de le faire prospérer, l’agrandir afin de devenir riche comme Crésus. Pour cela il faudra arpenter des donjons pour looter !

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.