Real Farm – Pas si real que ça

Real Farm – Pas si real que ça

Real FarmTitre : Real Farm
Genre : Simulation agricole
Français : textes
Développeur : Triangle Studios
Éditeur : SOEDESCO Publishing
Date de parution : 20 oct. 2017
Dispo sur Steam


Difficile de faire concurrence à ce qui est, aujourd’hui, la référence des simulations agricoles : Farming Simulator. Quelques studios, comme ici Triangle Studios, tentent de prendre des parts de marché, un marché très juteux si on en croit les ventes de Farming Simulator. Real Farm, pourtant, et je suis triste de vous le dire, n’y arrivera pas. C’est moi qui ai demandé à l’éditeur une version de ce jeu car vous le savez, j’adore les simulations agricoles; et puis Triangle Studios ce sont eux qui ont développé le sympathique Cross of The Dutchman

Pour encore citer Farming Simulator, ce dernier ne s’est pas fait en un jour, et  il n’est toujours pas à 100% parfait, loin de là. Focus Home nous en a sorti des FS merdiques. A vrai dire, Farming simulator a commencé à être potable à partir de la version 15. Avant, c’était des grosses daubes. Cattle & Crops n’étant pas encore assez abouti, toujours en version Alpha, Pure Farming 2018 encore dans les cartons et impossible d’y jouer, Real Farm s’est présenté à moi. [NDRC: Pure Farming 2018 actuellement en test]

Deux choix dans le menu: Mode carrière et mode libre. Evidemment, j’ai choisi le mode carrière de Real Farm pour profiter du didacticiel. Un monsieur, plutôt vieux, Matt Davis, me donne des ordres. Je les exécute à la lettre,  et il est content. Bien. Franchement, Real Farm propose un didacticiel tout à fait conventionnel et efficace, sauf… sauf qu’il n’y a aucune exigence dans le travail. J’ai appris à labourer, le défi étant de travailler la parcelle en moins de 40 minutes. Largement faisable vous me direz. Je l’ai fait à l’arrache quand même car les menus pour gérer les attelages sont usants. Sans me soucier de la qualité de mon boulot, j’ai réussi et j’ai obtenu toutes les éloges de mon vieux grigou de patron. Mon travail dégueulasse lui convenait à merveille ! Ok, je suis là juste pour apprendre, c’est un tuto.
Pour la mission suivante, je devais semer. Je commence, puis je décide d’enregistrer la partie, une urgence personnelle se faisant pressante. Pas de souci: echap, enregistrer la partie, quitter vers le bureau. Quand j’ai décidé de revenir, j’ai chargé la partie et …. »échec de la mission », j’avais mis trop de temps. En fait Real Farm se base sur l’horloge réelle. Donc forcément, en relançant ma partie trois heures plus tard ben… bref, c’est débile, ça me gave.

Au bout de quelques missions du tutoriel, plus rigolotes que probantes, je décide de me lancer dans le mode libre. Gros bac à sable, sans un vieux patron qui vous donne des ordres. Mais on en parle juste après, je voudrai parler de la technique. Enfin technique…

Alors je ne l’ai pas précisé, mais Real Farm n’inclut aucune licence de Marques. Ici point de John Deere, mais des Tritton ou Mammoth par exemple. Ce n’est pas grave, j’aurais certes préféré conduire de vraies répliques, mais les licences, ça coûte cher, je sais. Niveau graphismes, Real Farm se situe entre « plutôt mignon » et « je tente de faire le plus moche possible ». C’est réussi, messieurs de Triangle Studios! C’est quoi ces tableaux de bord sans aiguille aux compteurs (et sans compteur aussi), ces boutons identiques au tracteur Smoby de ma fille ? En plus, ils ont voulu faire un effet de lumière-reflet à l’intérieur des cabines qui induit plus la nausée que l’admiration. Je ne vous parle pas des sons des tracteurs ? Si. Je vous préviens, ceux qui aiment les bruits des sèche-cheveux seront aux anges. Impressionnant de médiocrité. Les allemands sont capables de nous proposer des jeux extraordinaires comme SpellForce 3, et là… Ça m’ennuie d’être dur avec Real Farm, mais très sincèrement, pour le même prix, vous pouvez vous acheter Farming Simulator 17. Pourquoi, Triangle Studios,  avez-vous sorti trop vite votre jeu ?

Bon je reprends ma partie mode libre. Il n’y a pas que du mauvais dans Real Farm. Les petits pictogrammes qui se situent en haut de l’écran (ou sur la gauche quand on survole un champ sur la carte), qui vous indiquent si le champ a besoin d’être labouré, semé etc, sont bien mieux que ceux de  son concurrent FS ! Oui ! C’est mieux dans Real Farm ! … Puis j’ai voulu embaucher un ouvrier pour voir… *sanglots*…

Real Farm

Bien ça ! J’aime beaucoup !

Ce que j’aimais dans FS c’est admirer mon petit ouvrier travailler, faire ses demi-tours, se planter contre un arbre… Voir mon monde vivre quoi… Là, dans notre Real Farm qui sombre de plus en plus, votre tracteur disparait, vous croyez à un bug mais non… l’ouvrier est symbolisé par une grosse icône en plein milieu du champ et pour savoir s’il bosse, une jauge s’incrémente… *sanglots sanglots*…*tristesse*

Voilà, c’est vrai que je suis peu clément avec Real Farm, mais si vous faites abstraction de tout ceci, le jeu est très complet. Il y a plein de trucs à faire, plus ou moins bien expliqués, certes, mais on arrive à ne pas s’ennuyer. Toutefois, ça demande beaucoup d’abnégation. Je pense que Real Farm va progresser au fil des versions. En espérant que le studio persévère, mais ne reste pas sur une mouture bien trop en deçà de la concurrence. A bons entendeurs…

Notez qu’ils ont sorti déjà deux DLC , Potato Pack, gratuit, et Grünes Tal Map payant. Ils ne chôment pas de ce côté-là. Real Farm est aussi dispo sur consoles.

Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Grobidüch - Général Saucisse

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch - Général Saucisse (tout voir)

Real Farm

24.99 €
Real Farm
5

Amusement

5.0 /10

Graphismes et musiques

5.0 /10

Gameplay

5.0 /10

Les plus:

  • Au premier abord pas vilain.
  • Les pictogrammes pour les champs.
  • Les tableaux plutôt agréables.
  • Plein de choses à faire. Jeu complet.
  • Les menus circulaires bien...

Les moins:

  • ... mais pas en plein travail.
  • Les intérieurs de machines horribles.
  • Les ouvriers invisibles.
  • Bruits moteurs médiocres pour ne pas dire à ch...
Précédent Yes, we Cannes !
Next Sailaway

Vous pourriez aimer aussi

Dream

Dream c’est un jeu… étrange, et c’est son but, être étrange, ou en tout cas, HyperSloth, les développeurs, tiennent à vous mener par le bout de votre petit nez dans une

Jeux Vidéo 0 Commentaire

Sailaway

Sailaway n’est pas à proprement parlé, un jeu, mais de toute évidence une simulation pure et …dure ! Ce n’est pas une critique, bien au contraire.

Retour sur : Total Annihilation

  Ca, c’est un paquet de souvenirs! L’un des premiers jeux auquel j’ai pu jouer, et l’un des meilleurs. Même aujourd’hui, certains aspects de ce jeu restent mieux que beaucoup

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*