Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War

eXplore, eXploit, eXpand, eXterminate !

Warhammer 40,000: Gladius - Relics of War Titre : Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War
Genre : Stratégie, 4X, wargame
Français : textes seulement
Développeur : Proxy Studios
Éditeur : Slitherine Ltd.
Date de parution : 12 juil. 2018

Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War est un 4X basé, comme une partie de son nom l’indique, sur la licence Warhammer. Quand on parle de 4X, on pense bien évidemment à Civilization ou Endless Lengend, mais pour faire rapide, ici, c’est bien moins complexe. Je dirais que Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War est un wargame saupoudré d’une once de 4X. Pourquoi je dis ça ? Ben ici point de diplomatie, on est là pour faire grandir sa faction et poutrer les autres présentes sur Gladius.

Quatre factions sont disponibles: Les Orks, les Nécrons, les Spaces Marines et l’Astra Militarium. Chacune de ces factions, et c’est un des points forts du jeu, a son propre gameplay. Quand on prend Civilization, bien souvent les ethnies, bien que différentes dans l’approche de la culture, de la progression, ont sensiblement toutes le même mode de jeu. Dans Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War, par exemple les Space Marines ne pourront construire qu’une seule cité, seul endroit pour entraîner des unités. Les Nécrons ne pourront s’établir que sur des cimetières, mais ils auront des privilèges comme par exemple la téléportation, à l’instar des bombardements orbitaux des Space Marines. Bref, vous le voyez, jouer à Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War sera totalement différent selon qui vous choisirez. Rentabilité intéressante.

La partie 4X ne vous perdra pas. Je parle aux habitués, mais ne sera pas non plus insurmontable pour les novices. D’ailleurs je suggère grandement de commencer votre expérience 4X avec ce jeu, c’est finalement un bon apprentissage. Comme dans Civilization, il va falloir gérer les ressources, la nourriture, les recherches avec un arbre très conventionnel. Tout ceci bien-sûr au tour par tour. Vraiment j’insiste, c’est facile d’accès. Tellement que ça pourra un peu décevoir les fans de 4X.
Pour atteindre la victoire: Détruire autrui ou finir les quêtes. Pas de victoire culturelle ou autres choses futiles. Ici,on défonce. Il faudra donc savoir prendre les mesures de son expansion et sa gestion. Simple mais quand même… il y a tout un tas de subtilités difficiles à énoncer dans un article tant chaque faction est différente dans son gameplay.

L’ambiance Warhammer donne une âme à Gladius – Relics of War. Une ambiance prenante, pesante et très sympa. En plus de rouages faciles à prendre en main, il y aussi une gestion de héros que vous allez faire « monter » comme dans un jeu d’aventure. Ils auront des propriétés intéressantes et donneront un plus à l’histoire. Graphiquement, Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War est assez joli. Très sombre, certes, licence Warhammer oblige. J’ai adoré les bruitages des combats, on est vraiment dans un futur-fantasy avec Gladius. J’ai vraiment apprécié ce jeu d’autant plus que depuis que Trollinet m’a initié à Civilization par le VI, je le trouvais hardu, Warhammer 40,000: Gladius – Relics of War me rend la tache plus facile pour, un jour, devenir bon dans CiV 🙂

Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Grobidüch - Général Saucisse

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch - Général Saucisse (tout voir)

Warhammer 40000 Gladius Relics of War

8.5

Amusement

8.5/10

Graphismes et sons

8.5/10

Gamplay

8.5/10

Les plus:

  • Le gameplay totalement différent en fonction des factions
  • Les héros.
  • Un 4X aux rouages plutôt simples.
  • Un côté wargame sympa.

Les moins:

  • Pas de diplomatie pour les aficionados de Civ.
  • Comme dans beaucoup de Warhammer: sombre toujours sombre.
Précédent Richard Coeur de lion
Next Golem - Un jeu pour toute la famille

Vous pourriez aimer aussi

Avis Express 0 Commentaire

Bus Simulator 18 – Chauffeur si t’es champion

Au volant de mon premier bus, j’ai tout de suite senti sur moi le costume sombre et les auréoles sous mes bras. Y’avait même une petite odeur d’aisselles sous-jacente.

Avis Express 0 Commentaire

SEVEN The Days Long Gone

Seven The Days Long Gone est un jeu RPG-infiltration en vue du dessus genre Diablo, mais ce n’est pas un hack’n’slash. 3D isométrique quoi.

Avis Express 0 Commentaire

Red Faction Guerrilla Re-Mars-tered – PC

Red Faction Guerrilla Re-Mars-tered on peut tout péter. Les bâtiments, les murs … à coup de masse ou d’explosif.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.