Inviter des jeux en vacances (Part. 1)

Inviter des jeux en vacances (Part. 1)

Souvent, les jeux de société sont associés au mauvais temps, aux journées pluvieuses, venteuses, neigeuses, aux longues soirées d’hiver. S’il est indéniable qu’ils sont, dans ces moments là, de précieux atouts, pourquoi les oublier aux premiers beaux jours ? J’irais même jusqu’à demander : pourquoi ne pas en faire les nouveaux copains de vacances de vos enfants (ou les vôtres, si vous avez gardé votre âme d’enfant)?

J’en entends déjà certains dire que l’été, il fait beau, il faut profiter de l’extérieur, jouer au ballon, aux raquettes ou que, lorsqu’on part en vacances, c’est pour découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes, pas pour rester enfermer à jouer aux cartes.

Et je suis bien d’accord. Mais pas seulement. Au fil d’une petite série d’articles, je vais explorer pour vous les situations où le jeu de société prend sa place, encore plus pendant les vacances. En bonus, je vous donne quelques idées de jeux adaptés à ces situations.

C’est parti, on commence avec  :

Les trajets en voiture (ou en train / bateau / avion / etc)

enfant en voiture

Qu’elle est longue la route des vacances lorsqu’on a des enfants ! Et on a beau partir de nuit, en espérant qu’ils dorment, ça ne marche pas toujours. Alors dans ces cas là, toutes les solutions sont bonnes, pour éviter les disputes s’ils sont plusieurs ou tenter d’augmenter l’intervalle entre les « on arrive bientôt » (auxquels vous n’échapperez pas de toute manière).

Les solutions sans matériel (ou presque)

Bien sûr, avant d’avoir recours aux jeux de société à proprement dit, ceux qui ont des pions ou des cartes (pour lesquels il faudra vider la voiture à la première pause pipi parce qu’ils ont disparu) et qui demandent de la place, vous pouvez vous tourner vers des jeux qui ne demandent rien d’autre que la parole pour être joués. Et oui ! les devinettes ! Mais pas que !

  • Le jeu des couleurs de voitures

    (tout naze comme intitulé, mais ça marche quand même !)
    Le principe est simple : faites choisir une couleur à chaque participant qui devra ensuite comptabiliser les voitures de cette même couleur que vous croiserez sur la route. A vous de peaufiner les règles pour rendre le jeu plus ou moins long (le premier arrivé à 10 ou à 100, au choix) ou plus ou moins simple (seulement les voitures qui doublent ou celles qui viennent en sens inverse). Et ça peut aussi marcher en remplaçant les couleurs par les marques ou combiner les deux. Arrivés à destination, vous pourrez même faire des statistiques avec les plus grands pour qu’ils ne perdent pas leurs acquis en maths …

  • L’indétrônable ni oui, ni non

    Il trouvera aussi sa place dans ses moments là. Veillez toutefois à ne pas le pratiquer lorsque vous circulez en ville ou dans les bouchons car il entraîne presque irrémédiablement des excès de vulgarité incontrôlables.

  • Les jeux de lettres

    Pour vous creuser les méninges, vous pouvez aussi reprendre le principe du petit bac, qui consiste à choisir une lettre au hasard et donner, chacun son tour, un mot qui commence par cette lettre. Le premier qui ne trouve plus de mot a perdu et on change alors de lettre. Modulable à souhait, ce petit jeu peut, pour peu que vous aimiez un peu les mots, durer longtemps et être assez amusant. Vos enfants pourront même vous surprendre par la richesse de leur lexique et, à défaut, vous pourrez toujours les aider en les amenant à deviner certains mots.
    Pour les plus grands, maîtrisant davantage le langage, vous pouvez varier les plaisir en proposant de trouver des mots qui commencent comme termine le mot que vous donnez, en ajustant le niveaux de précision à celui de vos participants (dernière lettre, dernière syllabe, dernier son, etc).

  • Inventer des histoires

    roryscubes

    StoryCubes de Rory, un bon support pour l’imagination

    Si vous avez du courage et de l’imagination, pourquoi ne pas improviser une petite histoire ? Vous placez un contexte, définissez des personnages et chacun les fait évoluer de manière plus ou moins guidée pour créer une histoire.
    Si vous avez de la chance, ça endormira les plus jeunes, sinon, après quelques séances d’entrainement, ils seront mûrs pour du jeu de rôle !
    Et lorsque l’inspiration vous fait défaut (ça arrive même aux meilleurs) ou lorsque vous voulez laisser jouer les enfants entre eux, il existe des dés ou des cartes prévus spécialement à cet effet, tels que les StoryCubes de Rory® ou Speech® de CocktailGames, déclinés sur une gamme assez large pour que chacun y trouve son bonheur.

Notez que ces idées sont aussi valables dans n’importe quelle salle d’attente ou plus largement situation d’attente à vivre avec vos enfants. En plus, vous aurez la joie de voir naître dans le regard des parents qui vous entourent la culpabilité d’avoir refilé la tablette ou le smartphone à leur gamin pour être tranquille ! (Et ils n’ont pas besoin de savoir que c’est uniquement parce que vous avez oublié la tablette ou n’avez plus de batterie sur le téléphone, assumez d’être un héros l’espace d’un instant !)

Les solutions avec matériel

Il y quand même quelques « vrais » jeux qui pourront être utiles. A vrai dire, il y en a même beaucoup ! Trop pour que j’en fasse une liste détaillée alors je me contenterais de quelques conseils.
Portez votre choix vers des jeux qui :

  • nécessitent peu de place pour être joués
  • ne risquent pas d’être éparpillés sur le sol et peuvent être rangé facilement même par des petites mains
  • ne nécessitent pas d’être proches les uns des autres (surtout si vous n’avez qu’un enfant et ni l’envie, ni la possibilité de voyager sur la banquette arrière)
  • ne demandent pas une concentration pouvant induire le mal des transports
  • appartiennent davantage à la catégorie jeu d’ambiance que jeu de stratégie (un indice pour trouver le bon rayon dans le magasin)

Privilégiez donc les jeux de cartes (non, ça ne veut pas dire seulement la bataille ou le Uno® !) ou les formats de poche ! Non seulement les « classiques »  sont désormais disponibles en format réduit, mais de nombreux jeux sont « naturellement » petits et jouables avec un minimum de place.

Mon coup de Coeur : Mindmaze de Edge

Mindmaze, c’est une boite de 40 jolies cartes présentant chacune un bout d’histoire dont les joueurs devront percer le mystère que l’on peut classer dans la catégorie jeu d’ambiance. Des énigmes, en fait, mais plutôt loufoques ou tordues, du genre qui demandent parfois de vraiment se creuser les méninges pour finalement s’apercevoir que la solution était d’une simplicité enfantine … ou pas !

mindmaze

Mindmaze, version L’Heure du Crime

Le principe

Un narrateur lit l’histoire à voix haute, découvre la solution sans la partager puis les participants doivent lui poser des questions afin d’éclaircir les choses. Le narrateur ne peut y répondre que par oui et non.
Les cartes présentent 3 niveaux de difficulté noté 10, 15 ou 20 et permettent, par l’attribution de points pour certaines questions précisées au dos de la carte, de jouer en mode compétition.

Avantage

L’avantage de ce jeu, c’est que d’un tout petit format naît un éventail de possibilités offrant des heures de jeu. Concrètement, une simple carte peut parfois vous tenir en haleine pendant une bonne vingtaine de minutes voire plus si vous partez sur une fausse piste.

Inconvenients

Il y a en revanche quelques inconvénients, le premier étant qu’il ne convient pas aux petits. Outre la lecture, la résolution des énigmes et parfois même le thème (variant selon les 6 versions proposées) ne leur sont pas accessibles. Notez qu’il est malgré tout amusant de leur proposer de participer car si leurs questions ne font pas toujours avancer le problème, leur réflexion est parfois plus directe et moins tortueuse que celles des adultes.
Ce jeu est donné pour des joueurs de 14 ans et plus, avec une exception pour la version Chair de poule, jouable à partir de 8 ans mais … à vous de voir selon les capacités de vos rejetons.
Un autre inconvénient, si l’on peut dire, est qu’une fois qu’une énigme a été résolue, elle est difficilement re-jouable. Il y aura donc un cruel moment où le jeu perdra de l’intérêt. Mais bon, soyons honnête, 40 cartes nous laissent une bonne marge et comme il y a d’autres versions, on peut varier ou prolonger le plaisir.

Conclusion

S’il ne convient pas aux petits, c’est en revanche le compagnon idéal des vacances de vos ados voyageurs ou de vos apéros entre amis. L’apprentissage des règles est ultra rapide et son format le rend jouable dans presque n’importe quelle situation. Un must-have à sortir en toutes circonstances.

Vous avez maintenant de quoi vous occuper pendant les longs trajets ! Et si vous avez d’autres solutions pour occuper vos enfants en voyage, n’hésitez pas à les partager !

Je vous retrouve bientôt pour la suite !

Daerdedween

Daerdedween

Rédactrice chez Gameovert.net
Combinant ma passion des jeux de société au plaisir d'être maman, je partage mes coups de coeur et mes expériences ludiques
Daerdedween

Les derniers articles par Daerdedween (tout voir)

Précédent Playstation®Plus de Juillet 2015
Next F1 2015 - PC

Vous pourriez aimer aussi

Pour les plus jeunes 0 Commentaire

The Path of Motus

The Path of Motus est un jeu éducatif dans lequel on se bat avec des mots et on réfléchit. Logique, puzzles et chiffres au menu.

Pour les plus jeunes 0 Commentaire

MasterIslands : comptez vos îles !

Compter, c’est bien le maître mot de MasterIslands. Compter et anticiper ! Réfléchir aussi ! Le thème et le design vous ont donné des envie de farniente ? Dommage, parce

Essayer Pique Plume, c’est l’adopter!

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu qui est, pour moi, un monument du jeu pour enfant, un classique, une valeur sûre, un must have : Pique Plume ! (Tadaaa !!) Présent

4 Commentaires

  1. Akashar
    juillet 16, 07:21 Répondre

    Je n’avais jamais pensé aux jeux comme le petit bac pour la voiture, et c’est vrai que sans trop se flinguer les méninges, on peut jouer longtemps et même faire apprendre des nouveaux mots en s’amusant aux enfants! Qui l’eu cru? 🙂

    • Daerdedween
      juillet 22, 09:06 Répondre

      En fait, le petit bac, c’est devenu mon joker en toute situation. J’ai même vu des parties commencées à la demande de Crevette et poursuivies alors qu’elle était au lit depuis longtemps …

  2. Grobidüch
    juillet 16, 13:59 Répondre

    Rien que pour ce genre d’article, et sans chichi: de cette qualité, je suis super fier que gameovert.net existe.

    • Daerdedween
      juillet 22, 09:08 Répondre

      Et moi je suis très heureuse d’y avoir trouver un terrain d’expression convivial où je peux autant découvrir que partager !

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.