Star Wars Battlefront

Star Wars Battlefront

Piouuu-piouuu Multijoueurs

Aaaaah Star Wars, cette saga agglutine à elle seule tellement de passions, que même après la sortie d’un timbre de la poste à l’effigie de Dark Vador, la planète s’arrête de tourner. Il n’y a pas tellement de demi-mesure autour de Star Wars. Soit on est fan, soit on s’en cogne complet. Je fais partie de la première catégorie. Je le précise car, quand j’ai appris qu’un nouveau Star Wars Battlefront arrivait, j’ai commencé à respirer fort dans une boite tupperware. Chhhh Peucchhh Cchhhh Peuchhhh…

star-wars-battlefront-cle-dactivation Genre: Piou-Piou Multijoueurs

Plateforme de test: Windows 10

Français: voix et textes

Développeurs: Dice

Editeurs: Electronic Arts

  Dispo chez Gamesplanet

Pas de suspens, j’adore Star Wars Battlefront ! Et vous comprendrez le pourquoi du comment à la fin. Cependant, première dans l’histoire de Gameovert.net, je vais inclure indirectement l’avis de Bibouzh, avec qui j’ai essentiellement joué, et directement, avec des encarts, celui d’Akashar, notre spécialiste FPS, qui aura un avis plus mesuré que le mien.

Star Wars Battlefront c’est quoi ?

Plutôt basique dans le principe, les rebelles et l’Empire se foutent sur la tronche, Star Wars Battlefront est essentiellement un jeu FPS/TPS multijoueurs. Il y a bien une petite partie solo, mais elle s’apparente plus à un tutoriel qu’un contenu consistant et excitant. La partie majeure et avec laquelle je prends le plus de plaisir, c’est bien sur le mode multijoueurs.

Donc au départ, on a le choix entre plusieurs « activités »:

  • Suprématie (20 contre 20): Une sorte de grosse escarmouche, où vous avez la possibilité, en trouvant des bonus éparpillés sur la carte, d’incarner un des héros de la saga et de piloter des x-wing ou tie-fighter. On reviendra sur le détail des bonus plus loin.
  • Attaque des marcheurs (20 contre 20): Principe d’attaque-défense. L’empire doit faire en sorte que leur convoi de marcheurs quadripodes AT-AT arrive à bon port, et les rebelles doivent les en empêcher. Même possibilité de bonus.
  • Escadron de Chasseurs (10 contre 10): C’est tout simplement une bataille aérienne entre la République et l’Empire. Les bonus, ici, permettent de piloter le Faucon Millenium de Han Solo ou le Slave 1, vaisseau de Boba Fett. Pour donner un peu de consistance à ce mode, des vaisseaux dirigés par l’I.A. sont intégrés à la bataille.
  • Escarmouche (10 contre 10): le bon vieux principe du deathmatch, où le côté qui a tué 100 opposants le premier a gagné. Ici les bonus sont essentiellement de type tourelles, pièges ou autres bombes dévastatrices.
  • Cargaison (6 contre 6): Ce mode rappelle le mode capture du drapeau. On doit chopper des cargaisons ennemies, tout en défendant les nôtres.
  • Zone de largage: (8 contre 8): un peu pareil, sauf qu’ici, on va capturer des points, et tenter d’empêcher autrui de les reprendre.
  • Course au droïde (6 contre 6): Ce mode consiste à escorter des droïdes capturés (3), et les opposants chafouins devront tenter de vous les reprendre.
  • Traque du héros: (jeu à 8, 1 héros contre 7 unités soldats): Vous incarnez un des héros de la saga, et vous devez affronter une escouade qui vous veut du mal. Le soldat qui tue le héros, devient le héros.
  • Affrontement héroïque (6 contre 6): Trois héros de chaque côté, accompagnés d’une petite escouade d’infanterie, se battent. Jeu en cinq manches gagnantes.
  • Plaque Tournante (20 contre 20): Dernière en date, « La bataille de Jakku », ce mode consiste à défendre des points de contrôle contre les attaques incessantes des rebelles. Mêmes bonus que dans le mode suprématie.

Vous l’aurez compris, beaucoup de modes, mais ne nous voilons pas la face, certains se ressemblent beaucoup. On ne peut pas dire non plus que l’exhaustivité des lieux ou cartes soit de mise (12 maps pour 4 lieux), et je peux comprendre aisément les critiques concernant le prix du jeu. Mais j’espère que vous comprendrez si je vous dis que ce n’est pas le nombre de map qui fait le contenu ici, mais l’ambiance, le punch, la nervosité du gameplay, en un mot: l’amusement !

Avec Bibouzh, nous faisons beaucoup « d’escarmouches » ou de « suprématies », mais depuis peu, nous sommes tombés sous le charme du mode « Affrontement Héroïque ». Trois héros de chaque camp s’affrontent, aidés par quelques soldats simples ou d’élites. Ce mode se joue en cinq manches. Bref, Star Wars Battlefront, malgré la tendance « y’a rien dedans », propose tout de même quelques activités intéressantes.

L’encart d’Akashar: On voit ici l’effet que fait un jeu basé sur l’exploitation d’une alitération de modes pas toujours bidons, mais parfois très c… Enfin bref, pas de solo quoi? On dirait une moitié de call of duty! C’est dire… La béta m’avait laissé dans le doute, car je trouvais les noms de certains modes alléchants, comme le mode cargaison. Je m’imaginais un mode assez unique, sur une map en mouvement, avec une équipe tentant de détruire ou d’arrêter un convoi par des moyens divers pendant que l’autre le défend, un peu comme la carte grande vitesse d’Unreal Tournament, premier du nom… En fait non. Donc on ne va jouer qu’en multi, sur des modes de jeu assez classiques, sur 3 maps (note de Grobiduch: 12 maps sur 4 mondes). J’espère que le reste va relever le niveau!

Immersion et gameplay

Tout est là pour nous mettre dans l’ambiance. Les vrais bruits de pisto-laser, de moteurs x-wing et tie-fighter, les graphismes sont époustouflants, et les animations dites « d’arrière-plan » (comme un croiseur interstellaire qui se bat contre un vaisseau de commandement de la République dans le ciel) donnent à Star Wars Battlefront, une consistance immersive bien grasse. Et j’aime ça.

Quand vous vous lancez dans une des activités citées, vous commencez dans l’une ou l’autre des factions. Le match suivant vous mettra automatiquement dans l’opposition. Le jeu vous attribue un partenaire, permettant quand vous êtes mort, de re-poper à côté de lui. Si vous jouez avec un ami, vous pouvez vous désigner « partenaires » mutuellement en début de match.

La prise en main dans Star Wars Battlefront est assez facile. On vise, on tire. Mais malgré les apparences, ce FPS massivement multijoueur a quelques subtilités. Vous avez une main de trois cartes représentant chacune une amélioration, arme à usage chronométré ou équipement (comme un jetpack par exemple). En gros, des sorts qu’on peut activer avec des touches sur le clavier, la souris ou votre manette. Dans Star Wars Battlefront, il ne faut pas forcément courir de partout pour tuer autrui car courir, tirer, déclenche votre position sur le radar de vos adversaires proches. Je ne dis pas que Star Wars Battlefront est jeu d’infiltration, loin de là, très très lointain même (taaaam tatatatata tatatataaaaa taaaa… pardon). Mais sachez que se cacher derrière un arbre vous procurera invisibilité sur le radar. Et tel un fourbe que vous êtes planqué à côté de votre barbecue et votre chaise de camping, vous pourrez occire l’ennemi en jouant avec l’effet de surprise.

Tout va pourtant très vite dans Star Wars Battlefront. On pop, on va chercher l’ennemi, le point à défendre ou à prendre, on meurt, on repop etc etc… Star Wars Battlefront n’est pas un jeu de construction pérenne, ce ne sont que des matchs ponctuels, tout est fait pour aller vite. J’ai presque envie de le comparer à un Team Fortress pour éviter celle avec Battlefield.

Avec Bibouzh, on se dit souvent « On se fait quelques parties de SWBF ? » Une avant manger, deux ou trois après une longue session de Divinity Original Sin. Je ne pense pas qu’il soit possible de déclarer Star Wars Battlefront comme jeu principal. Tout comme Rocket League. On joue à SWBF pour se détendre, rigoler, et ne pas trop réfléchir. C’est la différence, et ce qui crée notre divergence de point de vue avec Akashar, qui compare trop, à mon goût, Star Wars Battlefront à Planet Side 2. Pour moi ces deux jeux sont aux antipodes. Dans Planet Side 2, on évolue lentement, et tout ce qu’on peut faire dans ce jeu, restera un moment après notre déconnexion. C’est un monde presque ouvert et persistant. Je ne peux pas jouer à PlanetSide 2 dix minutes, il me faudra plus pour pouvoir me dire « j’ai joué à Planet Side 2 et je l’ai appréhendé ». Et pour moi, je dis bien « pour moi », PlanetSide 2 n’a pas d’aura bandante, si je puis m’exprimer ainsi. Mais ça, c’est mon point de vue, je vous laisserai découvrir ce qu’en pense Akashar, qui, malgré nos avis divergents, a une vision très affûtée, voire professionnelle, et on peut dire que ce jeune homme, quand il aime un jeu, il connait même les noms de chaque fossé de la map. C’est une vraie encyclopédie.

Revenons au gameplay, donc comme je le disais, c’est « pan-pan tu tues », enfin « piouu-piouu tu tues ». J’ai glané, ici et là, quelques conseils que je m’applique. Ils commencent à porter leurs fruits. Bon, comme dans beaucoup de FPS, on peut viser en maintenant le clic-droit de la souris. Mais ne perdez pas trop de temps à le faire, car dans beaucoup de situation, un simple tir à vue suffit. Surtout quand l’ennemi est plus rapide que vous. Tirez bordel !

Donc, personnellement, et il me semble que Bibouzh aussi, je joue en vue FPS, première personne. Mais on peut activer la vue TPS (troisième personne) dans les options du jeu, ou la touche C en jeu. Akashar devrait être heureux, car cette posture lui manque dans Vermintide. Donc c’est bien, ça rend heureux pleins de joueurs, mais est-ce bon pour le jeu lui-même ?

L’encart d’Akashar: Moi je propose qu’ils renomment le prochain Star wars Battlefront en Call of the Force, parce qu’on voit de quel coté se situe l’inspiration aujourd’hui. Tout a rétréci, les maps, les nombres de joueurs, le pacing est très accéléré… Grobiduch n’a jamais joué a Call of duty mais ça lui plairait je pense. Je comparais beaucoup Battlefront a Planetside 2, car je pensais que les deux seraient proches au, même titre que battlefield et Planetside 2 ont pu l’être. Mais je me trompais. De fait, je devrais peut être revoir mon point de vue, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, mais peut être qu’on est sur quelque chose de sympa? J’avoue que le système de cartes ressemble beaucoup au système d’atouts de Call of duty qui est bien fait, rien à dire de ce côté là. Mais est ce que c’est mieux/nouveau? Heu…. Par contre, je suis resté et reste toujours sans voix devant les graphismes, l’ambiance et les sons qui sont les plus réussis à ce jour. Je me fais parfois tuer parce que je suis en train d’observer les gouttelettes d’eau sur une vitre. C’est à ce point là. Les effets spéciaux sont biens mieux que dans les films. Dommage que ça serve une expérience de jeu aussi arcade, car même en multi j’aurais aimé avoir parfois plus de temps pour observer l’environnement, les effets… Ici, il ne vaut mieux pas s’arrêter!

Le déséquilibre de la Force Tranquille

Je lis presque de partout, j’entends très souvent et parfois je le dis aussi, Star Wars Battlefront organise un déséquilibre qui peut être préjudiciable. Je ne vous l’ai pas encore dit, mais au fur et à mesure qu’on progresse dans le jeu, on gagne donc des niveaux qui nous permettent, avec des crédits engendrés, de débloquer des armes, des améliorations etc… et il arrive souvent que vous vous trouviez en pleine partie contre des niveaux 25 alors que vous n’êtes que niveau 4. Alors oui, vous mourrez plus souvent car votre arme est moins efficace que celle de votre adversaire (Putain de DL-44!!!). Mais personnellement, je prends ce déséquilibre pour un avantage, il me motive à m’améliorer. Et défoncer un level 25 me fait hurler de joie. Un mauvais haut niveau, ne vaudra jamais un très bon petit niveau. Bon, il s’avère que je suis un mauvais tout, mais je m’amuse, je vois que je progresse, et vous pouvez demander à mes amis, et je vous invite même à regarder toutes les vidéos que nous tournons, rarement je râle. Ce n’est pas grave de décéder dans ce jeu. Il faut progresser, et gagner à plusieurs. Ce n’est pas un jeu solo les gars ! Et comme je le dis souvent, être le premier n’allonge pas le zizi. (même s’il est normal d’être content d’être premier hein). Et vous savez pourquoi je vous dis ça ? Et bien parce que ça m’arrange !!!

La vue TPS peut être considérée comme déséquilibrante si on prend en compte qu’elle vous donne un grand champ de vision que vous n’aurez pas avec la vue FPS. Pensez à jongler entre les deux vues pour essayer. Personnellement, cette vue m’intéresse depuis peu. Essayez-là.

L’encart d’Akashar : Ah, c’est marrant parce que là j’aurais des choses à dire. Les armes se débloquent au fur et à mesure des niveaux, ce qui serait bien si les armes n’étaient pas souvent des copies les unes des autres, avec juste de meilleures stats. Et il n’y en a même pas beaucoup. Dans 6 mois les joueurs qui resteront sur le jeu auront tous la même arme à peu de choses près, la dernière, celle qui tue en un coup dans la tête ou 2 coups ailleurs (Le DL-44, apprenez à le reconnaître^^). Sans parler du fait que de base, les joueurs n’ont pas accès aux armes anti véhicule, donc pour la suprématie, bon courage aux rebelles pour tuer les TBTT (AT-AT) avec leurs armes de base. Du coup, il reste à grinder les crédits pour débloquer des cartes utiles. Un bien meilleur système aurait été de donner des armes anti véhicule aux joueurs débutants, remplacées au fur et à mesure des niveaux par des cartes plus intéressantes comme le jetpack, qui donne une mobilité qui manque beaucoup aux débutants. De fait, les nouveaux joueurs auraient un rôle défini, clair: s’occuper des véhicules. Et les joueurs expérimentés pourraient choisir de les aider, ou se concentrer sur des cartes « personnelles » qui les augmenteraient eux. Simple, équilibré, et impliquant pour les nouveaux joueurs. Ici, la main des débutants est simple: elle est vide! Vous démarrez sans rien et affrontez les joueurs expérimentés qui ont déjà tout débloqué. Même si ça peut plaire à certains (voir plus haut), c’est dangereux pour un jeu de rendre l’expérience des débutants qui ne connaissent rien au jeu aussi hasardeuse… Du coup c’est moins que mitigé question système de jeu ici, on sent clairement les manques au niveau de système de progression, et la frustration gronde. A jouer avec un max d’amis absolument pour ne pas être soûlé et arrêter au bout de 2 parties.

Le DL-44 ne fait pas le bon joueur. Pourquoi dis-je ça ? PARCE QUE !!!!

Le DL-44 ne fait pas le bon joueur. Pourquoi dis-je ça ? PARCE QUE !!!!

Les « bonu »

Oui à Gameovert.net nous disons « bonu » et pas « bonus » car c’est bat (mot semblable à swag dans les années 1930). Dans certains modes, vous trouverez des icônes sur le sol qui, une fois ramassées, vous permettrons de prendre possession, par exemple, d’un AT-ST, un x-wing, motojet ou des vaisseaux plus prestigieux comme dit plus haut. Mais ces bonus permettent aussi de jouer les héros (Han Solo, Luke Skywalker, Princess Leïa, Dark Vador, Boba Fett et l’empereur). Autant vous dire que le temps de jouer ces personnages, vous défoncez tout, et vous verrez une majeure partie des opposants se ruer sur vous pour mettre un terme à votre carnage (bon moyen de monter dans les stats, soit dit en passant).D’autres bonus servent à créer des tourelles, des droïd-sondes, boucliers etc… abusez-en !

A partir du niveau 18 je crois, vous pourrez aussi débloquer des cartes « atouts permanents ».

 

L’encart d’Akashar: J’aime bien les « bonu », je trouve que c’est un bon moyen de forcer les joueurs sans les forcer à jouer tout ce que peut offrir le jeu. Je déteste les mines de proximité car je trouve ça lâche dans tous les jeux, mais là, comme c’est un bonus aléatoire, je les utilise. Et ça vaut pour tout, donc même un joueur débutant ici aura peut-être une chance, grâce à une frappe orbitale, de ruiner une équipe adverse en train de spawner. Ou avec un imploseur thermique. Il y a des choses à faire, et même si on fait vite le tour, ça reste varié, certains bonus sont à poser et oublier, d’autres sont utilisables par toute l’équipe… J’aurais par contre souhaité une intégration plus franche au jeu lui-même: Ici les petits ronds bleus contrastent avec l’aspect léché du jeu global. On aurait pu avoir quelque chose de moins flashy. Mais là je titille, ce n’est pas très grave.

 

La conduite des véhicules 

Je ne sais pas si vous connaissez le jeu War Thunder, mais dans ce jeu vous pouvez piloter des avions. Et je trouve sa prise en main, gameplay, aux petits oignons. Il est très agréable de piloter un avion. Dans Star Wars Battlefront, oubliez: la conduite est plus approximative, trop sensible et on sent qu’ils n’ont pas beaucoup bossé sur le thème. Moi quand je pilote un vaisseau, je ne garde pas mon repas. De fait, avec les copains, et notamment Bibouzh, on a mis un peu de côté le pilotage. Personnellement, dès que je peux piloter un T-fighter ou genre, je le prends, je tente vaguement de viser un truc, et je m’écrase.

Conduire un véhicule terrestre est plus facile. Mais tout reste relatif.  Je ne suis peut-être pas le bon exemple.

L’encart d’Akashar: Argh! Les véhicules! Vous pouvez oublier. Peu d’utilité, très difficiles à utiliser, et encore plus à contrôler. Ce qui est pour le moins étrange, car c’est dû justement à une simplification plus qu’abusive. Il n’y a aucun contrôle autre que la souris sur votre appareil, et vous disposez de 3 manoeuvres « spéciales » qui s’activent selon les touches que vous avez paramétrées pour vos cartes d’infanterie. Et qui correspondent, grosso modo, à ce que vous pourriez faire dans n’importe quel jeu incluant des véhicules au bout de 5 minutes d’apprentissage, mais avec de vrais contrôles. Je ne plaisante même pas, lorsque vous êtes en avion les touches directionnelles n’ont plus d’impact, vous ne pouvez que vous diriger à la souris, et réduire/augmenter les gaz, ce qui peut littéralement ralentir votre appareil dans sa chute. Et faire des immelmans en appuyant sur une touche, puis attendre QUE LA CAPACITE SE RECHARGE. On nous prend pour qui là? Ce qui fait qu’en plus, des capacités spéciales qui auraient pu être réservées à des spécificités des différents vaisseaux sont utilisées pour le contrôle, super. Pour les véhicules terrestres, ça passe, le souci c’est plus de devoir chercher le bonus et donc connaître la map pour savoir où et quand on peut avoir un véhicule. Mais donc finalement on ampute une bonne partie de ce qui faisait le succès des Battlefront précédents au profit de l’infanterie. Dommage.

Ma conclusion

Malgré l’avis général, Star Wars Battlefront sera pour moi un des jeux majeurs de l’année 2015. J’entends par là, que ce n’est pas l’aura médiatique dégagée qui influence mes propos, mais uniquement le fait que je m’amuse beaucoup dedans et très souvent. Tout comme dans Rocket League, Paladins ou Smite par exemple. Pour étayer mon avis emballé, il faut bien préciser que j’y joue exclusivement avec des amis. Et pour moi, être avec mes amis et jouer avec eux, me ferait presque aimer PlanetSide 2 🙂

Star Wars Battlefront est beau, fun, tellement immersif, que je m’imagine presque dans les films. Bref, en trois mot: Je m’amuse énormément 

Conclusion d’Akashar: Beaucoup plus mitigé, car une fois l’effet wahou passé des graphismes et de l’ambiance, qui peut durer chez les fans, je l’avoue, tant c’est réussi, il ne reste rien, mais alors rien de nouveau, d’original, de durable, ou d’équilibré. C’est un jeu qui ne durera pas (d’ailleur EA a annoncé qu’ils travaillaient sur le 2 alors qu’ils n’avaient même pas révélé le contenu du season pass du premier) alors qu’ils auraient pu. Je m’y amuse beaucoup, mais uniquement quand on est au moins 2 ou 3. Enfin 1.5 quoi si on parle de Grobiduch 😉 Jouer avec les amis, c’est ça qui fait que même dans quelques mois, je reprendrai avec plaisir le jeu, car à petites doses, l’émerveillement de l’ambiance et des graphismes reste à chaque fois nouveau, et ça, j’adore.

2015-12-18_00069

Conclusion de Bibouzh: « Les plus beaux graphismes vus par mes yeux à ce jour, une ambiance des batailles Star Warsesques retranscrite aux petits oignons et un gameplay FPS classique mais efficace: Star Wars Battlefront est à mon sens un excellent jeu. Cependant le manque de contenu actuel, en termes de maps et d’arsenal risque de vite faire fuir les non-fanas de la série… Comment? il fallait vite sortir le jeu en même temps que le film? Noooon c’est pas le genre du marketing actuel! »

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Star Wars Battlefront

Avis de Dark Biduch
8.2

Amusement

8.5/10

Graphismes

9.0/10

Gameplay

7.0/10

Les plus:

  • Ambiance
  • Les différents modes
  • La nervosité des parties
  • Le challenge
  • Les graphismes de toute

Les moins:

  • Le déséquilibre relatif
  • Le manque d'environnements.
  • Je suis toujours dans les derniers
  • Je suis trop rarement premier
  • Manque de foot.
Précédent Hearhtlands
Next Might and Magic : Heroes VII

Vous pourriez aimer aussi

PC

Hearhtlands

Après m’avoir fait décortiquer Clochemele, voilà que le rédac’ en chef me propose un jeu vidéo sur le même thème : Hearthlands. Peut-être s’imagine-t-il que les Ardéchois ne sont bons qu’à

Evoland

Evoland, c’est un petit jeu entre Zelda et Final Fantasy. On va dire que les clins d’œil sont là, même à Diablo. Je ne pense pas que Shiro Games, en

PC

Farming Simulator 19 – PC

Farming Simulator 19 est un très bon et bel opus. Il y a encore des choses à revoir certes, mais franchement, on s’amuse vraiment à jouer à l’agriculteur.