Assassin’s Creed Syndicate

Assassin’s Creed Syndicate

Rouflaquettes so british...

Londres à la fin du 19ème siècle: les patrons exploitent allègrement des travailleurs plus de 12h par jour dans des conditions de sécurité et de salaire précaires, mettent à profit cette main d’oeuvre minutieuse que sont les petits enfants… Alors amis cgtistes, cfdtistes, fotistes… révoltez-vous! C’est dans ce contexte de l’âge d’or de la capitale anglaise, centre du monde de l’époque, que l’histoire d’Assassin’s Creed Syndicate s’inscrit. Vous aurez compris, les revendications émergent et avec elles, les tensions! Or des tensions, c’est génial quand on est un assassin dont la principale compétence est la tuerie de masse en gants de velours.

acs gold Genre : Action/Infiltration

Plateforme de test : PC

Français : voix et textes (joué en VO)

Editeur : Ubisoft

 

  Dispo chez Gamesplanet

Aujourd’hui c’est deux pour le prix d’un, ma petite dame!

Cela va sans doute faire des malheureux mais non, Assassin’s Creed Syndicate ne nous permet pas d’incarner un représentant du personnel bedonnant dans son combat pour obtenir le mercredi après-midi d’une mère célibataire. Non, on incarne un assassin! Enfin on incarne même 2 assassins, Jacob et Evie Frye: le frère et la sœur, les bras et le cerveau, le bourrin et l’adepte de l’infiltration, la raison et la bêtise… Chacun pourra donc jouer le personnage, et donc le style de jeu qu’il préfère. Cela dans la limite des missions où le choix est libre: en effet, certaines missions imposent un personnage. Cette possibilité apporte à mon sens du dynamisme à l’histoire et au gameplay. c’est souvent qu’Evie est obligée de rattraper les conneries de Jacob dans la mission qui suit! Cependant, les différences dans le style de jeu ne sont pas non plus énormes: un arbre de compétences se développe au cours de la progression et du gain d’XP. Seulement 3 compétences sont propres à l’un ou l’autre des personnages, sur la cinquantaine que compte l’arbre de commun.

Une ambiance so british

Après Florence, Rome, les USA, les Caraïbes et Paris, c’est au tour de Londres de nous servir de terrain de jeu. J’ai trouvé l’ambiance très réussie, avec l’atmosphère polluée au charbon, les bruits industriels, la pluie et le brouillard londoniens, et bien sur l' »english accent » à tous les coins de rues… Je mets une mention spéciale à l’animation fluviale de la Tamise qui pullule de vie (on oublie souvent que les fleuves étaient à l’époque les principaux moyens de transports de marchandises ).

Ma seconde mention spéciale ira à l’ambiance sonore du jeu aux petits oignons. Les musiques sont réussies mais pas omniprésentes, et l’accent anglais a sur moi ce petit effet que je ne saurais expliquer (j’ai joué en VO)! Particularité d’Assassin’s Creed Syndicate: notre QG est mobile. Notre train personnel parcourt la ville, et on y retrouvera les fonctions habituelles d’un QG à savoir le coffre qui génère nos revenus, le tableau de capacités de notre gang personnel, et bien sûr une couchette où dormir paisiblement.

Le changement de gameplay, c’est pas maintenant

Les amateurs de la série Assinssin’s Creed, comme je le suis, ne seront pas dépaysés par le gameplay de Syndicate. Les mécanismes de base y sont toujours présents. On alterne entre phases de grimpette sur monuments historiques, phases de cache-cache, phases de baston et phases de course poursuite en calèche. Les animations de combat m’ont convaincu avec des finish violents et jouissifs. Ubisoft reste clairement dans un système abordable par le plus grand nombre de joueurs, ce qui fait que les combats vont paraître simples pour les plus hardcore gamers d’entre vous. De plus, aucun moyen de régler le niveau de difficulté. Nouveauté pour se balader sur les immeubles: un système grappin/tyrolienne qui s’avère être un joujou des plus plaisant, ouvrant des nouvelles possibilités de déplacements et d’assassinats.

…ah c’est fini?!

Les missions d’Assassin’s Creed Syndicate m’ont paru avoir gagné en rythme: elles sont plus rapides et plus nombreuses, ce qui permet de ne pas mobiliser 30 minutes d’affilé pour en boucler une. Le revers de la médaille est que les missions, surtout celles de la trame principale, sont moins épiques et n’ont pas soulevé en moi des émotions incroyables! En effet, que ce soit pour l’intro ou la mission finale, la rapidité avec laquelle on se retrouve au générique est déconcertante. Au point que je me suis à un moment demandé si je n’avais pas appuyé sur « passer » par erreur! J’ai trouvé le gros méchant de l’histoire très réussi, avec un raffinement à l’anglaise et des rouflaquettes de premier choix. On peut également aider des illustres personnages tels que Darwin, Dickens, la Reine Victoria dans des missions secondaires qui permettent de nous faire connaitre ces figures historiques.

Bref, avec des graphismes à la hauteur (même si quelques plantages sur mon PC en qualité ultra), Assassin’s Creed Syndicate est pour moi dans la droite lignée de ses prédécesseurs: un excellent jeu! Le terrain de jeu et l’ambiance sont riches, le gameplay rodé et efficace. Je mettrai un bémol sur le scénario qui commence très bizarrement et se termine comme un cheveu sur la soupe! Mais les amis, si vous avez rêvé de tuer du patron peu scrupuleux et d’établir votre propre gang dans une cité entière, vous allez vous régaler!

Bibouzh

Je n'ai pas le temps, je suis débordé et je saute par la fenêtre dans les jeux vidéo.

Les derniers articles par Bibouzh (tout voir)

Assassin's Creed Syndicate

Avis de Bibouzh
7.8

Amusement

8.0/10

Gameplay

8.0/10

Scénario

6.0/10

Graphismes

8.0/10

Ambiance

9.0/10

Les plus:

  • les graphismes
  • l'ambiance londonienne
  • la tyrolienne
  • les 2 persos

Les moins:

  • l'intro
  • la mission finale
  • pas de réglage de la difficulté
Précédent Might and Magic : Heroes VII
Next Meilleurs voeux pour 2016

Vous pourriez aimer aussi

PC

Rage in Peace

Rage in Peace est un jeu basé sur la mémorisation des emplacements des pièges, du timing et toutes autres choses qui vont vous rendre dingue.

PC

Blood Bowl 2 – PC

ifficile de parler du jeu vidéo sans évoquer d’abord le jeu de plateau. Blood bowl est donc un jeu existant depuis bientôt 30 ans (j’avais 12 ou 13 ans quand j’ai acheté ma 1ère boite…) qui simule un match proche du football américain entre 2 équipes issues du monde de Warhammer (héroic-fantasy)

Jeux

Warhammer : Sanctus Reach

Avec Warhammer : Sanctus Reach, nous voilà donc dans la peau d’unités de Spaces wolves, guerriers d’élite luttant pour la survie de l’humanité face aux troupes infernales et sanguinaires des Orks.