Premières impressions sur le Gwent

Premières impressions sur le Gwent

GwentFrançais : textes
Genres : Jeu de cartes à collectionner
Éditeur : CD Projekt
Plate-forme de test de la beta : PC Microsoft Windows (existe sur: PlayStation 4 et Xbox One)
Développeurs : CD Projekt, CD Projekt RED


Ce titre est un mensonge, car on connait déjà le Gwent, puisque comme tout le monde, on a joué à The Witcher III.

Et pourtant… Pourtant CD Projekt Red qui avait bien flairé la pépite avec le gwent dans leur jeu, semble avoir trouvé un filon avec ce stand alone sympathique.

20161120203514_1

Impossible de transférer sa collection de cartes depuis The Witcher III, vous commencerez comme tout le monde, avec de la m*** :/

Je dis semble, car nous en sommes pour l’instant à la béta, mais je suis assez satisfait de ce que j’y ai trouvé. Si vous avez aimé le gwent dans The Witcher III, pour le moment, on se dirige sur quelque chose d’au moins aussi intéressant, mais l’intérêt justement est qu’ici ils tentent de dépasser la version trouvée dans le jeu d’origine. J’avais peur en entendant parler des cartes que le jeu soit simplement une copie de l’autre, avec des cartes en plus, sans apporter de profondeur, mais force est de constater que justement, cela a bien changé. Même si certaines capacités restent des copies carbones les unes des autres, en plus ou moins puissant  comme « Quand cette carte arrive en jeu, enlevez X à une carte en face » ou bien « Quand cette carte arrive en jeu, ajoutez X à une carte de votre côté ». Ça reste des capacités de base dirons nous. Ils ont en tous cas bien revu les moteurs de pioche, en tous cas les plus violents comme le prince Stennis par exemple, qui ajoutait 5 à l’adversaire pour piocher deux cartes, et qui maintenant vous donne le choix entre une carte révélée ou une carte au hasard, et ajoute 7 à l’adversaire. Ça fait plaisir à voir, car, en tant que fervent joueur de magic, mon credo reste « piocher c’est gagner » et le meilleur peuple à tous égards à ce niveau là, était les royaumes du nord.

De fait, plus de « je pioche une carte si je gagne la manche » maintenant chaque camp pioche 3 cartes en début de manche suivante. Donc on a un rééquilibrage, et une grande ouverture sur de nouvelles cartes également, car la puissance a été lissée, laissant la place à de nombreuses possibilités. Les cartes ont plusieurs niveaux de rareté, bronze, argent et or, et les cartes or sont forcément des héros actuellement. Un système classique mais qui a fait ses preuves, permettant de faire de la collection entre autres. On peut aussi disposer des cartes dont on ne veut pas pour les recycler, et les morceaux gagnés permettent d’en obtenir de nouvelles, là aussi, c’est classique mais dans un jeu de cartes virtuelles, indispensable.

Pour ce qui est d’obtenir des cartes, je vous le donne en mille, deux façons : Latter des gens sur internet, leur extraire de petites piécettes qui permettront d’acheter les précieux barils de cartes, ou les acheter directement via des micro transactions.

En ce qui me concerne, je n’ai rien à dire contre ce système, pleurer qu’on peut obtenir des cartes de Gwent en les achetant serait comme dire qu’il n’est pas normal qu’un joueur de magic puisse acheter de nouvelles cartes. En revanche, j’attend de voir ce qu’il en est au niveau du système de tournois, si l’on aura droit à un construit et donc des formats, ou seulement un système de draft ? Parce qu’un système de construit sans format reviendrait effectivement à dire qu’on avantage les joueurs payants, et un draft reviendrait à dire que les tournois seraient payants…

 

Idem pour le jeu en lui même, j’imagine qu’une béta est plus difficile à équilibrer, mais on peut tomber sur tout et n’importe quoi, le matchmaking est assez mauvais p

our le moment… On espère que ce sera lissé lorsque le jeu sortira et que la masse de joueurs va augmenter d’un coup !

A voir, à mon sens le plus simple serait que les tournois soient accessibles de la même façon que les barils, ainsi, un joueur « payant » aurait accès à de nouvelles cartes pour le tournoi mais avec les mêmes chances qu’un joueur « gratuit » d’avoir la bonne grosse rare qui pique.

BREF tout ça pour dire que j’ai beaucoup à dire au sujet du Gwent, que j’ai adoré le jeu dans The Witcher III et que je suis bien parti pour l’adorer là aussi.

 

Ah oui et sinon bah ya des graphismes, de la musique, et des animations. Pas de mode solo pour le moment, je sais pas si c’est prévu ? Mais bon à qui ment on, on est là pour la stratégie et le deckbuilding, pas pour des cinématiques, fussent-elles de toute bôté.

 

Akashar

Akashar

Rédacteur chez Gameovert.net
Je joue à presque tout et j'aime ça. J'aime écrire aussi donc ça tombe bien.
Akashar
Précédent [Portrait] La ludothèque de Grobiduch
Next Divinity Original Sin 2 - Premières impressions

Vous pourriez aimer aussi

F1 2015 – PC

Visière du casque baissée, mains sur le volant, [glossary_exclude]pin-up[/glossary_exclude] qui tient une ombrelle pour me protéger du soleil, concentration au maximum, je suis bien dans F1 2015 de Codemaster, ceux-ci

XBOX One 0 Commentaire

Chaos on Deponia – Xbox One

Chaos on Deponia est le second volet de la saga point’n’click allemande Deponia. Cet épisode, sorti en 2012 sur PC avait pris du galon avec une histoire plus riche, des énigmes plus complexes et un humour débridé. En 2018 il en est de même avec cette sortie sur console PS4 et Xbox One.

Jeux Vidéo 0 Commentaire

Legend of Heroes: Trails in the Sky

Je vais vous parler d’un t-jrpg du nom de Legend of Heroes: Trails in the Sky. C’est quoi un t-jrpg ou un tjrpg ? Outre le fait, que ces termes vont

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.