Rage in Peace

Rage in Peace

Rage in PeaceTitre : Rage in Peace
Genre : Action, hardcore, Indépendant
Français : oui
Développeur : Rolling Glory Jam
Éditeur : Toge Productions, Another Indie
Date de parution : November 8, 2018

Timmy espérait mourir tranquile dans son lit, en pyjama, et le plus tard possible. Hélas, la faucheuse est venue à sa rencontre trop tôt et elle lui a annoncé qu’il allait mourir décapité. Voilà, le pitch est posé. Allez on va y ajouter que le Timmy a obtenu de pouvoir tenter de sauver sa mort en pyj, mais pour cela, il faudra qu’il traverse un chemin périlleux. Périlleux pour lui, mais surtout périlleux pour vous, joueurs !

Rage in Peace est un jeu basé sur la mémorisation des emplacements des pièges, du timing et toutes autres choses qui vont vous rendre dingue. Votre personnage va crever des centaines de fois, toutes les minutes, décapité, écrasé, déchiqueté, découpé… mais c’est là qu’est toute la saveur de Rage in Peace. Personnellement je suis une grosse quiche dans ce genre de jeu, mais j’avoue que j’ai beaucoup ri. Amusé au début, et crispé par la suite. Rage in Peace est au delà du challenge, c’est une épreuve et j’imagine que ceux qui en verront le bout, auront leurs noms de gravé dans toutes les encyclopédies trainant sur Terre.

Dès le départ vous allez morfler. Pourtant c’est le didacticiel, les sauts, les doubles sauts… mort, mort, mort. Je n’avais jamais joué à un jeu aussi volontairement difficile. Ce qui m’a plu, c’est le fait de faire travailler ma mémoire plus que mes réflexes. Ils sont importants les réflexes, mais d’abord la mémoire. Sans elle, pas la peine de jouer à Rage in Peace. Graphiquement, le jeu est du genre BD très réussie, une musique très sympa, mais je dois bien vous avouer que j’ai eu du mal à me concentrer sur cette dernière. Je n’irai pas jusqu’au bout. Je vais être franc, je pense que je n’y arriverai jamais. Enfin si, mais il ne me faudrait jouer qu’à ce jeu, quitter femme et enfant (ndrc:dis donc!), et me poser dans un repère connu de James Bond uniquement. Je ne donnerai pas de note, elle ne rimerait à rien. Rage in Peace est un jeu pour hardcore gamer aimant le challenge, la difficulté et le côté ultra grisant de passer un niveau avec les mains qui saignent.

Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Grobidüch - Général Saucisse

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch - Général Saucisse
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch - Général Saucisse (tout voir)

Précédent 84 % de réduction sur Lords of the Fallen, un hack'n'slash inspiré de Dark Souls
Next Thronebreaker : The Witcher Tales

Vous pourriez aimer aussi

Thronebreaker : The Witcher Tales

Thronebreaker : The Witcher Tales nous régale l’œil et l’oreille, ou les yeux et les oreilles si on a cette chance. Mon ressenti est extrêmement positif.

Elea sur PC

Elea est un jeu d’aventure à épisodes, visuellement beau et particulier avec des images à couper le souffle dans tous les sens du terme. Attention à vos rétines.

Grey Goo

Grey Goo est sorti il y a déjà quelques temps, en janvier 2015 je crois. Mais j’ai découvert ce jeu quand Steam nous l’a mis à disposition tout un week-end. Il

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.