Out There: Ω The Alliance

Out There: Ω The AllianceTitre : Out There: Ω The Alliance
Genre : Aventure, Indépendant, RPG, Stratégie
Français : textes
Développeur : Mi-Clos Studio
Éditeur : Rage Fury
Date de parution : 9 avr. 2019

Nous voici réunis tous ensemble…(hommage furtif à Notre Dame)… pour parler de Out There: Ω The Alliance sorti récemment sur la console Nintendo Switch. Cet opus reprend tout ce qu’on pouvait trouver dans Out There: Ω Edition, sortie en 2015, avec en plus :

30 nouvelles histoires interactives
10 nouvelles races à rencontrer
3 nouveaux vaisseaux
8 types de planètes
Une nouvelle fin (il y en a plusieurs possibles)

Out There: Ω The Alliance est un jeu d’aventure qui vous amènera à pousser l’exploration de l’espace, le tout encadré par une narration très immersive. Vous allez fouiner le cosmos à la recherche de ressources qui vous permettront de poursuivre votre aventure (réparation de votre vaisseau, upgrade de ce dernier – point rappelant Faster Than Light). Vous allez rencontrer un bon lot d’extraterrestres avec lesquels vous allez papoter. Au début vous n’allez rien comprendre et petit à petit vous apprendrez leur langue. Un grosse partie de la narration se jouera sur des choix à réponses multiples. A vous d’en assumer les conséquences, surtout quand vous ne comprenez rien à ce que vous baragouine le zozo en face de vous.

Bénéficiant d’un prix très raisonnable, 14 euros dès sa sortie dans l’eshop de Nintendo, Out There: Ω The Alliance est pourtant, et malgré ce petit prix, un jeu très, très riche. Comme stipulé au dessus, il y a plusieurs histoires, plusieurs fins. Le jeu n’est pas si simple que ça, mais Out There: Ω The Alliance vous transporte dans un monde profond. La musique est extra aussi et contribue à cette ambiance. Si vous déroulez l’histoire en explorant le minimum requis des planètes, comptez environs une demi-douzaine d’heures pour finir une histoire. Toutefois, si vous avez l’âme d’un aventurier pur et dur, vous pouvez tripler voir beaucoup plus votre temps de jeu.

Le seul inconvénient ici ne vient pas du jeu lui même mais du support: quand vous jouerez en mode nomade à Out There: Ω The Alliance, les textes sont assez petits. C’est le problème avec cette console avec tous les jeux texto-narratifs. Switch branchée sur la TV, vous pourrez oublier ce détail et profiter pleinement de l’ambiance de Out There: Ω The Alliance. Un jeu pas cher, profond, riche et immersif. Bonne pioche !

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Précédent Martial Art - Projet Ulule démarré
Next Jokes de Papa

Avis du rédacteur

Amusement
4/5

4

Bien
4

Vous pourriez aimer aussi

Jeux Vidéo 0 Commentaire

Fade of Silence

Fade of Silence est un jeu de rôle, mêlant gestion de base, craft et survie. Sur le papier, ce jeu a tous les atouts pour devenir un hit.

F1 2015 – PC

Visière du casque baissée, mains sur le volant, [glossary_exclude]pin-up[/glossary_exclude] qui tient une ombrelle pour me protéger du soleil, concentration au maximum, je suis bien dans F1 2015 de Codemaster, ceux-ci

Real Farm – Pas si real que ça

Difficile de faire concurrence à Farming Simulator. Quelques studios, comme ici Triangle Studios, tentent de prendre des parts de marché, un marché très juteux si on en croit les ventes de FS. Real Farm, pourtant, et je suis triste de vous le dire, n’y arrivera pas.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.