Legend of Heroes: Trails in the Sky

Legend of Heroes: Trails in the Sky

Je vais vous parler d’un t-jrpg du nom de Legend of Heroes: Trails in the Sky. C’est quoi un t-jrpg ou un tjrpg ? Outre le fait, que ces termes vont être « glossarisés » sous peu, et qui du coup feront que cette phrase, que je suis en train d’écrire, deviendra totalement inutile; mais chez Gameovert.net, nous aimons l’exhaustivité de la chose inutile, je vais vous l’expliquer.

T pour tactical, et jrpg pour… oh ! il est « glossarisé » ! On reparlera un peu plus loin, de cette notion de tactical. Prononcez Teucticol, à la british. A ce propos, amis anglophobes, le jeu est totalement dans la langue de David Beckam. Et je vais vous le dire, sans trop m’énerver, y’en a marre de ces entreprises qui nous vendent des consoles de jeux à 500 boules, des PC à 1500 euros, pour jouer à des jeux non-localisés. J’ai lu ici et là, que l’anglais de Legend of Heroes: Trails in the Sky était abordable. (Attention, je vais être grossier): Abordable mes nouilles en ski oui ! C’est bourré d’expressions que je n’utilise jamais ! Même à la fac où j’ai passé peu de temps, certes, on apprenait le langage courant, le b-a-ba de la tournure de phrase, de la conjugaison, mais pas les expressions genre « ça coule de source » (bon j’ai pris cette expression, mais elle n’est pas dans le jeu, je n’ai pas d’exemple là qui me revient).

Et heureusement que le jeu n’est pas en allemand, car je ne sais dire que nichbiloung. Et nichbiloung, au pays d’Angela, ça ne veut rien dire du tout…

Bon quoiqu’il en soit, la plupart des dialogues sont compréhensibles avec un niveau doctorat en anglais, ne vous inquiétez pas. C’est à la porté de tout bac +175, pas de souci, dans la mesure où vous êtes anglais bien-sur !

Bon je super exagère. Revenons sur terre. 80% du vocabulaire est de niveau 3ème, le reste est niveau « Larousse dictionnaire Anglais Français sur tablette et ses fameuses expressions courantes ». En gros, et on va clore le chapitre langue, je m’en suis sorti !

Legend of Heroes: Trails in the Sky, raconte l’histoire de Estelle Bright et Joshua, son frère adoptif, qu’elle a eu, tenez vous bien, en cadeau de la part de son père. Il s’est ramené, un soir de retour de quête avec: « Tiens j’ai un cadeau pour toi Estelle! », « Un nouveau téléphone mobile papa ? », « … euh non, un môme ».

Vous allez devenir membre de la guilde des Bracers, un confrérie qui défend le tout un chacun, par le biais de quêtes et autres contrats affichés sur des pancartes. Après un prologue assez conséquent, un rebondissement vous fera parcourir le royaume de Liberl, un pays en proie à la guerre. Au fil de l’histoire, comme dans presque tout rpg, vous rencontrerez des acolytes qui vous aideront à valider certaines quêtes. Je vous passe les détails des gains de niveaux et autres améliorations, qu’on retrouve dans beaucoup de tjrpg. (prononcez tdjiairpjeu… non ne prononcez pas finalement).

Les combats sont vraiment agréables, c’est du tour par tour, avec un brin de tactique, comme par exemple le déplacement par damier. Vous pouvez attaquer directement un ennemi, mais si vous êtes trop loin, il faudra dépenser votre point d’action en « déplacement », et attendre le prochain tour. On trouve des attaques normales, des sorts qui coûtent bien évidemment plus de points d’action, des soins etc, et un méga sort qui se déclenche quand vous avez rempli votre jauge de puissance. Bref, rien de complexe, et je trouve tout ceci bien foutu.

Legend of Heroes: Trails in the Sky, comme tout jrpg qui se respecte, culture japonaise oblige, l’héroïne y est gnagnagna, tellement chipie qu’on l’achèterait pour la battre, et le garçon-héros, posé et réfléchi. Bon, c’est comme ça au Japon, les filles ça casse les parties intimes, et le mecs ça assure. Ceci dit, je me demande si …!CHPAFFF!…désolé…je retire ce que j’allais dire.

Côté graphismes, je les trouve tout mignons avec leur côté old-school. Vraiment, c’est ce qui m’a attiré au départ, mais il faut avouer que, comme il s’agit d’un portage sur PC d’une version de 2004, sortie sur Sony PSP je crois, et bien… ils ont un peu tiré sur les textures. Ça fait un peu Sheila et sa peau tendue vous visualisez ? C’est upscalé comme on dit (pas pour Sheila, pour la résolution graphique). Mais globalement, c’est très joli. Soyez indulgents, moi j’indulge grave.

Le jeu a une durée de vie énorme, comptez 50 heures pour les anglais, et 1503,12 heures pour les « comme moi ».

J’ai beaucoup râlé dans cet article, ouais, c’est vrai. Mais blague à part, ce jeu est vraiment plaisant, on s’y sent bien, même s’il y a, pour certains, *sifflote*, la barrière de la langue qui ralentit un peu, on passe un bon moment, c’est joli, la musique est sympa et l’intrigue est correcte.

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Legend of Heroes: Trails in the Sky - PC

Avis de Grobidüch
6.3

Amusement

5.5/10

Gameplay

5.5/10

Graphismes

6.0/10

Durée de vie

8.0/10

Les plus:

  • Le côté old-school
  • L'humour, le côté bon enfant
  • Décors tout mignons...

Les moins:

  • ...et ponctuellement dégueulasses
  • Anglais, anglais, anglais...
Précédent Victor Vran arrive !
Next OOooooops! FUMBLE!

Vous pourriez aimer aussi

PC

Star Wars : Episode 1 Racer – Le Retour

j’ai pu rejouer à Star Wars : Episode 1 Racer grâce à sa ressortie dans le store de GOG.COM ces derniers jours. Ce jeu était sorti en 1999, presque 20 ans, sur consoles et PC.  Je peux vous dire que j’y ai beaucoup beaucoup joué

PC

Life is Feudal – La critique

Quelque soit la longueur du voyage, il commence toujours par un pas Life Is Feudal est un jeu PC se déroulant dans un univers médiéval évolutif en fonction des communautés

MISSING: An Interactive Thriller – 1er épisode

MISSING: An Interactive Thriller, développé par Zandel Media, est un jeu façon point & click à la sauce années 90. Vous souvenez-vous de 7th Guest ou 11e Hours ? Des jeux

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.