Legends of Eisenwald – PC

Legends of Eisenwald – PC

Tâte de mon épée manant !

Je ne sais pas si vous vous souvenez de King’s Bounty, ce jeu de rôle « heroic-fantasy de stratégie-tour par tour » ? Et bien Legends of Eisenwald, de Aterdux Entertainment, c’est un peu le même style de jeu mais complètement axé médiéval. J’ai beaucoup aimé King’s Bounty, et Legends of Eisenwald semble très bien parti pour me fasciner aussi. Tout au long de ma partie, je ne me suis pas ennuyé, j’ai bien aimé l’ambiance gothico-médiévalo-mignono. Le principe du jeu est somme toute assez conventionnel: vous vous baladez sur la carte, et vous chopez des quêtes, avec bien sûr, en toile de fond, une intrigue principale.

Le jeu est graphiquement réussi, le monde est chouette et les fenêtres d’inventaire plutôt claires. La musique, disons discrète, est ce qu’il y a de plus traditionnel dans le groove médiéval.

Les combats sont sous forme de tour par tour avec les fameuses cases hexagonales, comme des pions qu’on avance sur l’échiquier. (voir image).

Après chaque combat, vos troupes, ainsi que votre héros, gagnent de l’XP (expérience). Pour votre héros, vous débloquerez des compétences liées à la spécialité que vous souhaitez lui attribuer (Arc, corps à corps, défense etc). Concernant les troupes, c’est sous forme de promotion. Un paysan deviendra soldat, qui pourra ensuite devenir lancier ou chevalier. C’est bien vu je trouve. Il est très important de bien gérer vos troupes, équipement, équilibre entre les corps à corps et les distants, sans oublier les soutiens et de penser à les soigner après chaque combat (quand cela est possible bien évidemment). Chaque domaine ou château vaincu, vous rapportera une rente. Par contre il faudra aussi y laisser des troupes pour qu’ils ne soient pas repris illico par des mercenaires. A ce propos, choisissez bien vos alliances. Scrutez, écoutez, et faites votre opinion sur les châtelains du coin.

Le jeu n’est pas exempt de défaut. Je n’ai pas compris encore pourquoi, un personnage corps à corps, ne peut pas se déplacer comme bon nous semble (reculer par exemple de deux cases), bon c’est dans le concept, pourquoi pas, mais je n’aime pas. (Edit: Je m’y suis fait).

Sur la carte du monde, il n’est pas aisé de trouver son chemin, on tâtonne, mais au final on y arrive.

Comme je disais plus haut, les graphismes sont très mignons, et donnent envie de se « propager » dans ce monde et les personnages qui vous parlent sont plutôt bien réussis. Mais c’est inégal. Le baron Berthod est ultra moche par exemple. C’est un mix entre une blondasse, Astérix et Yves Duteil, mais ce n’est pas rédhibitoire. On s’en fout, c’est le fond qui me plait.

Quoiqu’il en soit, et c’est ce que je vais retenir pour Legends of Eisenwald, c’est que j’ai eu plaisir à y jouer. Il faudra voir avec le temps, mais une fois ses erreurs corrigées, je l’espère, par quelques patchs, Legends of Eisenwald pourra être une référence. Il faut noter aussi que le jeu est en partie traduit en français. Aterdux, vous n’êtes pas loin d’être les géniteurs d’un bijou du jeu médiéval tactico-rpg-mignono-toutpleino.

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Legends of Eisenwald - PC

Avis de Grobidüch
7.2

Amusement

8.0/10

Graphismes

6.5/10

Gameplay

7.0/10

Les plus:

  • L'histoire
  • Les combats
  • L'évolution des troupes
  • Les alliances

Les moins:

  • Traduction pas terminée
  • Bug avec vente d'objet ou attribution d'équipement
  • Graphismes inégaux
Précédent F1 2015 - PC
Next Trine 3 - PC (Accès Anticipé)

Vous pourriez aimer aussi

Evoland

Evoland, c’est un petit jeu entre Zelda et Final Fantasy. On va dire que les clins d’œil sont là, même à Diablo. Je ne pense pas que Shiro Games, en

Shadow Tactics: Blades of the Shogun

Nous voici réunis pour parler de Shadow Tactics: Blades of the Shogun, un « commandos-like » sauce samouraï. Très bonnes sensations à la clef !

F1 2018

F1 2018 est un jeu de courses Formule 1 développé et édité par Codemasters. Un excellent cru !

2 Commentaires

  1. Nox
    octobre 07, 00:02 Répondre

    C’est un jeu que je suis depuis 2012. Ma dernière session de jeu, c’etait au printemps, quelques mois avant sa sortie. Très difficile d’avoir les mots pour parler de ce titre. Atypique pourrait en être un. Addictif en est indiscutablement un autre. Chaque fois que je m’y remets, je me retrouve dans l’impossibilité de quitter. C’est bon signe pour sa qualité, moins bon pour mon rythme biologique. En tout cas, il dénote, il intrigue, et il n’est pas conçu pour plaire aux amateurs de AAA inconditionnels. Pour les autres, je ne saurais que trop conseiller de le tester. A mes yeux, une tuerie.

    • Grobidüch
      octobre 07, 08:28 Répondre

      Ton commentaire est très intéressant Nox, et il est vrai que Legends of Esenwald n’a pas la notoriété qu’il mérite.

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.