Black Mirror III

Black Mirror III

De l'enquête, du mystère et du brouillard...

Quand Grobidüch m’a proposé de tester Black Mirror III, développé par Cranberry Production, jeu d’enquête en point-and-click sur PC, je n’ai pas hésité.

Pourtant, je suis loin d’être une « grande » joueuse de jeux vidéo, et je joue même rarement seule. Mais c’est aussi là l’essence du site, laisser parler tout type de joueur.

Si j’ai accepté la proposition du chef, c’est qu’il y a une dizaine d’années, j’ai joué à deux ou trois jeux d’enquête sur PC ( probablement parce que j’aime en littérature les polars, mais nous verrons ça dans un article futur); et l’unique jeu avec lequel je me suis retrouvée seule face à l’écran était Black Mirror.

Ici, il s’agit du troisième volet de la saga. Je parle de saga car nous suivons à nouveau l’histoire de la famille Gordon, famille maudite,  habitant le manoir de Black Mirror, dans le village perdu d’Angleterre de Willow Creek. Dans le volet 1, vous étiez Samuel Gordon, et ici, vous jouez son fils, Adrian Gordon, alias Darren Mickaels, apparemment le héros du second volet.

Je dis apparemment car je n’ai pas fait le Black Mirror II. ( BOOUUUH!!!)  Je suis donc allée lire un résumé de l’histoire sur internet. Ceci me semble indispensable car, d’une part, Black Mirror III démarre sur les chapeaux de roues puisqu’il s’enchaîne à la fin du volet 2 avec l’incendie du manoir. D’autre part, si, comme moi vous aviez fait le volet 1 il y a plus de 10 ans, et même si vous n’avez pas encore Alzheimer, un petit rappel de l’histoire est nécessaire pour bien cerner les personnages et comprendre les dialogues.

Dans Black Mirror III, vous êtes donc Adrian Gordon, accusé,  non seulement, d’avoir incendié le château, mais aussi d’avoir assassiné Miss Valley. Un donateur inconnu a payé votre caution et vous enquêtez sur votre propre dossier pour prouver votre innocence ……ou pas. Durant le jeu, vous êtes pris de visions où vous succombez à des pulsions diaboliques et criminelles.

Ce jeu d’enquête se joue en point-and-click. Il est donc très guidé. Par exemple, vous ne pouvez pas quitter certains lieux sans avoir accompli certaines missions. De plus, vous pouvez faire apparaître à l’écran tous les indices d’un lieu grâce à la barre espace. Black Mirror III est donc tout à fait adapté pour des personnes qui, comme moi, ne sont pas des habitués des jeux vidéos sur PC.

L’ambiance du jeu est, pour moi, parfaite. Le style du manoir, la malédiction qui plane sur vous, mais aussi le côté sombre des décors instaurent une ambiance gothique. En plus, il pleut sur Willow Creek, c’est l’automne, le brouillard est dense, bref, vous avez froid comme dans une vieille église. Les habitants du village ont peur de vous, les gens de votre famille vous ignorent et l’inspecteur en charge de l’enquête n’a aucune confiance en vous et vous fait suivre par un psy: que de mystères à résoudre pour savoir qui vous êtes. En plus, il y a « creek » dans le nom du village. Je ne sais pas pourquoi, mais ne serait-ce que ce mot, et l’ambiance de « vieille fête foraine abandonnée » est là. C’est donc à vous de tester ce jeu si vous aimez les ambiances gothiques-fantastiques, humides et mystérieuses. ( N’oubliez pas votre petite laine;-)

Cette ambiance est due en partie aux graphismes. Ils sont jolis, même si je trouve dommage que les personnages restent trop souvent figés durant les dialogues. En plus des graphismes, il y a une petite musique qui sent la feuille morte, le feu dans la cheminée et le squelette dans la crypte qui vous suit.

Le jeu parle en anglais, mais heureusement, vous pouvez choisir les sous-titres en français. Ainsi, les dialogues sont plus simples à suivre pour ce qui comme moi « se pique en gliche ». Il est a noter que les sous-titres sont un peu, même beaucoup, petits (surtout si, comme ce fut mon cas, vous jouez avec votre ordi branché sur un grand téléviseur). Vous pouvez trouver sur le net des astuces pour grossir les caractères. Je vous conseille de la faire pour un meilleur confort de jeu.

Ce jeu correspond tout à fait à mes attentes.

Pour résumer, il y a du mystère, une enquête, des puzzles, une intrigue qui tiennent la route, et les manipulations sont simples. Un jeu sympa si vous aimez ce genre.

jaquette-black-mirror-iii-the-final-chapter-pc-cover-avant-g-1303398541
Dispo chez GOG.com

Poupoupidon

Rédactrice chez Gameovert.net
Poupoupidon

Les derniers articles par Poupoupidon (tout voir)

Précédent Evoland 2 - Aperçu
Next Les jeux de culture générale qui n'oublient pas d'être fun

Vous pourriez aimer aussi

Farm Manager 2018

Farm Manager 2018 ? Ce n’est pas un jeu agricole de type Farming Simulator. Il s’agit ici d’un jeu de gestion façon « city builder », mais au lieu de gérer une ville, vous gérez l’exploitation agricole à pépé.

Jeux Vidéo 0 Commentaire

SpellForce 3 – Grandiose

Spellforce 3 à la fois JDR et STR, arrive à marier merveilleusement bien les deux systèmes de jeu et ce de manière plutôt fluide dans l’histoire. On parle ici bien sur du mode campagne solo.

GRIP: Combat Racing

GRIP: Combat Racing est un jeu de courses fun qui rappellera aux vieux comme moi, un jeu sorti en 1997 : POD et Mario Kart.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.