25 novembre 2020

GameOvert.net

Le blog sur les jeux et les joueurs depuis 16 générations

The Witcher III: Hearts of Stone

Une petite mise au point s’impose: Si vous n’avez jamais joué à la série The Witcher, allez-y. Partez du premier, allez jusqu’au 3, et revenez l’année prochaine pour lire cet article. Si vous n’avez pas envie de vous taper 600 heures de jeu juste pour lire un article, et bien, faites vous plaisir, lisez la suite.

the-witcher-3-wild-hunt-is-an-action-rpg-video-game-developed-by-cd-projekt-red-for-the-playstation-4-xbox-one-and-pc-platform Genre : Jeu de rôle – Aventure – Fantasy
Fonctionne sur : Windows (XP, Vista, 7, 8, 10)
Langues : Audio et texte:  français
Modes : Solo
Sorti le : 13 octobre 2015
Taille : 4.4 GB
Éditeur : CD PROJEKT RED 

[button link= »http://www.gog.com/game/the_witcher_3_wild_hunt_hearts_of_stone » size= »default » icon= »fa-shopping-cart » side= »left » target= » » color= »3a4245″ textcolor= »f85050″]Dispo chez GOG.com[/button]

Hearts of Stone est la première extension de The Witcher III. Je suis toujours un peu dubitatif quant à la qualité et l’intérêt des extensions dans un jeu « à histoire », car je trouve que souvent, avec leurs arcs propres, ces moments insérés dans le jeu de base cassent l’ambiance qui a été construite jusque là. Par exemple, la DLC Savonarola de Assassin’s creed II est intéressante à ce niveau là: J’ai joué au jeu des années après sa sortie, et j’ai directement eu les DLC avec mon jeu de base. Du coup, à un moment du jeu, la DLC se déclenche, et le sentiment d’urgence et de danger qui avait été amené jusque là est oublié, pendant qu’on bâti une autre histoire. C’est maladroit à mon sens.

Nouvelles quêtes et nouveaux points d'intérêt
Bien vu: Pas de nouvelles cartes, on revient simplement sur celle d’Oxenfurt/Novigrad en étoffant les parties les moins visitées. Beaucoup de nouveautés.

Est ce que Hearts Of Stone fait exception? Oula, non! Elle est conseillée pour les personnages de niveau 30 et plus, ce qui est dangereusement proche de la fin du jeu, ce qui fait que si je l’avais jouée en même temps que le jeu de base, j’aurais eu une expérience diluée entre deux arcs très différents, des personnages sans rapport les uns avec les autres, bref, un total inférieur à la valeur des parties séparées.

olgierd
Olgierd von Everec, un personnage ambigu dont les motivations sont… difficiles à comprendre.

Mais comment éviter ce désastre me direz-vous? C’est très simple, Hearts of Stone démarre par une série de quêtes que vous n’êtes pas obligé de commencer, et qui est très bien signalée. Vous pouvez donc les laissez de coté pour la fin, enfin pour après la fin du jeu. C’est à ce moment là je pense qu’il faut commencer, et vous pourrez donc continuer avec délices à vous plonger dans les aventures de Géralt.

Que serait the witcher 3 sans un bon jeu de gwynt
Que serait the witcher 3 sans un bon jeu de gwynt? Et oui, je les ai toutes. TOUTES

Cette courte introduction terminée, qu’en est-il du jeu lui-même? Quel intérêt a cette extension? On ne peut pas parler des graphismes, du système de jeu, de la musique, tout cela a été amplement débattu dans d’autres articles. Pour ceux qui n’ont pas joué à The Witcher III, en résumé, les graphismes sont à tomber par terre, le système de jeu est simple sans être simpliste, la musique est magnifique et adaptée. Du grand art. Pour Hearts Of Stone, il ne reste que l’histoire, et là, accrochez-vous: C’est excellent!

Fin de l’article, merci d’être venus, vous pouvez prendre un petit drapeau Gameovert.net sur la table près de la sortie. Attention sur la route et bonsoir chez vous!

Ce marchant n'arrête jamais de parler
Ce mec n’arrête jamais de parler, pour vous dire au revoir il vous tient la jambe pendant 15 minutes. Mais il vend des cartes de Gwynt, donc…

Bon, puisque vous êtes toujours là, je vais essayer de vous brosser un rapide « si vous avez manqué le début » dans le grand style de télé 7 jours. Accrochez-vous:

« Géralt de Riv se rend dans un petit village à l’est d’Oxenfurt, sur le panneau d’affichage duquel se trouvent quelques annonces éparses. L’une d’elle, classique au possible, fait état d’un monstre hantant les égouts d’Oxenfurt, d’une grande puissance. Désireux d’en savoir plus, Géralt se rend chez Olgierd von Everec, un nobliau chef d’une bande de pillards, qui est posé dans un manoir en pleine forêt. La rencontre est un peu tendue, mais Olgierd accepte sans réticence les tarifs de Géralt, en lui proposant même de revenir au manoir prendre ce qui lui plaira. Géralt, fort de la promesse d’une belle récompense, descend dans les égouts d’Oxenfurt, où il ne tarde pas à découvrir les traces d’attaques par un monstre semble-t-il énorme. Alors qu’il s’enfonce dans les souterrains, il entend les plaintes d’une femme au détour d’un coude. Dégainant son épée, Géralt se prépare à faire face au monstre, ou à tout ce que le destin lui enverra… »

Littérallement, un crapaud
Littéralement, un crapaud. Gros, moche, et qui bave. Mais bon, vous retrouvez la rousse aux cheveux de braise, donc l’un dans l’autre…

Et le destin, il va lui en envoyer! Franchement, je ne vais pas aller plus loin, là je vous ai à peine décrit l’introduction de la première quête, il y en a plein d’autres, plutôt que de vous spoiler tout ça je vais simplement vous donner mes impressions, mon avis.

De nouvelles cartes et de bonnes mécaniques
Behold my e-dick! Encore du gwynt, parce que c’est moi qui fait l’article, et parce que je les ai toutes. Je vous ai dit que je les avais toutes? Même la vache!

L’histoire, que je viens de finir, est bien faite, bien pensée. J’ai eu du mal avec certains personnages au début, mais tout finit par s’expliquer, et ils sont très bien développés au final. On s’y attache, ce qui n’était pas gagné puisque l’extension ne dure pas si longtemps finalement. C’est un peu le gros défaut que je lui reproche, en fait, ne pas durer assez longtemps. Et puis d’un autre coté, j’ai du la plier en une dizaine d’heures, certes en prenant mon temps, mais 10h de jeu pour un jeu de cette qualité ça vaut mieux que 50 euros pour les 3h que vous passerez à finir un Call of Battlefield. On trouve de tout dans cette extension, du combat, un mariage (pas le votre hein) de la romance, qui était une excellente surprise également. Je vous laisse découvrir qui vous pourrez romancer, mais étant un joueur de The Witcher depuis le premier, je me suis retenu d’applaudir en découvrant qui c’était. Rien que ça à mon sens justifie de prendre cette extension, et le reste le justifie également. Quelques petits ajouts, comme sur la map la direction à suivre pour atteindre le lieu de votre quête font très plaisir également, bien que ceci était peut être présent dans le patch 1.1

Du coup, mon verdict pour Hearts of Stone? Si vous aimez The Witcher, et donc the witcher 3, vous pouvez y aller sans crainte, c’est du lourd, du très très lourd Michel. Perso si elles sont toutes de ce niveau, ils peuvent en sortir encore 20, je les prendrai! 🙂