Fallout 4 – Radcafard grillé au menu

Fallout 4 – Radcafard grillé au menu

La Tome… qui aurait pensé que cette invention Savoyarde pourrait être à l’origine d’une guerre mondiale totale, et enclocher le monde sous un nuage de radiations ?

fallout4jaquette Genre: [glossary_exclude]Rpg[/glossary_exclude]

Plateforme de test: PC

Langues: Français

Editeur: Bethesda

  Dispo chez Gamesplanet

Certes son odeur n’est pas spécialement synonyme d’un air pur et sain, mais comment penser que la Guerre de la Tome sonnerait le glas de l’espèce humaine telle que nous la connaissons aujourd’hui ? C’est pourtant bien à cause de cette spécialité fromagère que Fallout 4 nous propose d’évoluer dans un monde post-apocalyptique, sujet à la radioactivité et aux monstres mutés en tous genres.

Cet épisode ne déroge pas à la série de Bethesda : nous nous réveillons dans un abri souterrain qui a pu nous protéger du chaos de la guerre radioactive qui a causé la destruction de notre planète. Ce sont les ruines de Boston, Massachussetts, qui vont servir de terrain de jeu à ce Fallout 4.  Les plus curieux d’entre vous s’interrogeront alors de la sorte : « Tiens, je ne pensais pas que la Tome de Savoie s’exportait si bien outre-Atlantique ? ». Et pourtant, c’est bien le cas … ce Fallout nous rappelle, encore une fois, que le jeu vidéo rend tout possible !

Une année sabbatique s’il vous plait !

Le monde proposé se découpe en différentes zones dont un extérieur 100% ouvert, et des zones « fermées » de types bâtiments, tunnels, grottes et autres joyeusetés souterraines, où, vous vous en douterez, n’évoluent que rarement des petits chatons friands de gratouilles affectueuses ! Les chargements entre zones ont la particularité d’être très rapides, ce qui est un avantage indéniable de mon point de vue. A l’instar des autres œuvres de Bethesda, le monde de Fallout 4 est immense et fourmille d’ennemis à dessouder, d’amis à sauver et d’objets à collecter (ou à piller). Bref amis fouineurs, voleurs et brocanteurs, le butin potentiel et infini !

Couplées à la vastitude du monde proposé, les quêtes, très nombreuses, rendent la durée de vie de Fallout 4 impressionnante. On y retrouve différentes factions qui nous fournissent du travail: on peut largement cumuler nos 2 x 35h par jour en travaillant pour les factions, comme la [glossary_exclude]Confrérie[/glossary_exclude] de l’Acier ou les Miliciens! J’ai passé 300h dans Skyrim et je crains passer un nombre d’heures comparable dans ce Fallout 4. Alors faut-il s’en réjouir? ou au contraire blâmer Bethesda pour favoriser décrochages scolaires et licenciements pour non assiduité ? Le débat reste entier ! 1

Un gameplay aux petits oignons…

Concernant le gameplay, Fallout 4 se base sur des mécanismes classiques mais ô combien efficaces. Tuer des ennemis, réussir des quêtes et fabriquer de l’équipement, nous fait gagner de l’XP que l’on déploie dans un arbre de compétences, et ce, en fonction de notre style de jeu préféré. Personnellement, il consiste à rester caché dans l’ombre pour tomber sur les ennemis par surprise et booster mes dégâts. Mais la méthode bourrin fonctionne également très bien, bien facilitée par les énormes exo-armures que propose le jeu ! Il est très plaisant de changer de style de jeu, la durée de vie du titre laissant LAR-GE-MENT le temps d’essayer différentes méthodes d’attaque.

Architectes et urbanistes en herbe, réjouissez-vous ! On peut dans Fallout 4 gérer les différentes colonies que nous protégeons, et j’entends par là construire et détruire à notre guise dans ces zones. Grâce à des matériaux que l’on récupère au gré de nos pérégrinations, on peut remodeler ces zones en les équipant de biens de plus en plus bénéfiques pour la population de la colonie. Alors personnellement ce n’est pas ce que je préfère faire, mais les fans de customisation apprécieront. Mais les développeurs ont fait en sorte de rendre ce mode non indispensable à la progression de l’histoire.

… qui nous ferait presque oublier de nombreux défauts

Tout d’abord, on pourrait lui reprocher un manque flagrant de nouveautés dans le bestiaire par rapport  aux autres épisodes. Ça fait quelques épisodes où l’on fréquente du radcafard, du super mutant et autres pillards en tous genres… mais c’est aussi ça qu’on aime! Bon ok, vous allez me dire que je transforme des défauts en bons points, mais bon, vous vous le direz derrière votre écran, alors je ne l’entendrai pas !

A noter quelques bugs au niveau de la physique, notamment les morts qui ont tendance à léviter.

Mais LE défaut majeur de Fallout 4 réside dans ses graphismes qui sont, comment dire : datés ! Ils ont 1 voire 2 années de retard comparés aux standards actuels. La comparaison avec The Witcher III s’impose, car ils présentent des mondes aux dimensions comparables. Et autant vous dire qu’il n’y a pas photo d’un point de vue de la qualité visuelle ! Bref, heureusement que le reste est quasi-parfait, et que vadrouiller dans les rues de Boston la Radioactive est assez addictif pour nous faire oublier ce défaut majeur.

Amis fans de RPG, vous ne pouvez pas passer à côté de Fallout 4! Malgré le retard au niveau graphique, le contenu faramineux et l’ambiance générale rattrapent le tout. Bref, préparez-vous à des centaines d’heures de plaisir!

Ah on me signale dans le fond de la salle que la Guerre de la Tome ne serait pas d’origine fromagère, mais plutôt issue de « la fission nucléaire d’une masse critique d’éléments fissibles comme l’uranium 235 ou le plutonium 239″… Mouais, pour moi y a que du lait et des ferments dans le fromage.

Bibouzh

Je n'ai pas le temps, je suis débordé et je saute par la fenêtre dans les jeux vidéo.

Les derniers articles par Bibouzh (tout voir)

Fallout 4 - PC

Avis de Bibouzh
8

Amusement

9.0/10

Gameplay

9.0/10

Graphismes

6.0/10

Les plus:

  • La durée de vie
  • L'immensité du monde
  • L'ambiance post-guerre nucléaire

Les moins:

  • Les graphismes
  • Quelques bugs

Note(s) de bas de page:

Précédent MX vs ATV Supercross Encore
Next Promos d'hiver chez GOG.com

Vous pourriez aimer aussi

PC

Hearhtlands

Après m’avoir fait décortiquer Clochemele, voilà que le rédac’ en chef me propose un jeu vidéo sur le même thème : Hearthlands. Peut-être s’imagine-t-il que les Ardéchois ne sont bons qu’à

Rocket League PC-PS4

Rocket League, de Psyonix, est un jeu tout bête dans le principe, mais si bon ! Imaginez un jeu de foot, mais à la place de joueurs, vous dirigez… une voiture !

PC

Battlestar Galactica Deadlock : The Broken Alliance

Battlestar Galactica Deadlock : The Broken Alliance, c’est donc des batailles stellaires au tour par tour. Mais c’est surtout un DLC !