Warhammer Vermintide 2

Chaos Chaos Bang !

Warhammer Vermintide 2Titre : Warhammer: Vermintide 2
Genre: FPS coopératif sous licence Warhammer
Français: textes
Développeur : Fatshark
Éditeur : Fatshark
Date de parution : 8 mars 2018
Dispo chez Steam : ici


Warhammer Vermintide premier du nom nous avait déjà plu malgré sa forte ressemblance avec Left for Dead 1 & 2. D’ailleurs, ce fut une remarque incessante à chacune de nos parties. « Gnagnagna Left for Dead, gnagnagna gnè pareil, gnagnagna plagiat ». Warhammer Vermintide 2 en reprend les bases, mais comme nous avons tous plus ou moins oublié Left for Dead, il s’en détache tranquillement pour presque avoir sa propre identité. Un FPS coopératif à quatre, de nos jours, en pleine mode des jeux battleroyale, c’est plutôt osé.

Comme je l’ai dit, Warhammer Vermintide 2 reprend les mécaniques du premier opus en les améliorant. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agit plus d’une version 1.5, mais en le lançant, puis le pratiquant, je n’ai absolument pas été perdu. Frustré mais pas perdu. Je m’explique plus bas.

Premier contact, on se dit whaaaaow. En effet, graphiquement, Warhammer Vermintide 2 envoie du lourd. C’est très joli. Après une vidéo d’introduction, on peut jouer un pseudo tuto qui met l’histoire en place. On découvre très vite que nous allons jouer avec les mêmes personnages que le premier opus: Markus, Bardin, Kerillian, Sienna et Victor. Oui Warhammer Vermintide 2 est bien la suite du un ! Ouuuuuuhlalaaaaa !

La nouveauté avec les cinq protagonistes, c’est qu’à présent vous pourrez choisir pour chacun un rôle débloquable après quelques niveaux, 7 et 12. Par exemple, l’archère Kerillian pourra laisser de côté son arc pour se spécialiser au corps à corps. En gros, chaque personnage, même la magicienne, aura trois archétypes différents. C’est très intéressant pour celui qui aime et ne veut pas se séparer d’un avatar, il pourra le jouer en cac ou distant. Tank ou DPS etc… C’est plutôt très bien vu. Ça peut aussi nous forcer à jouer un maximum chaque avatar.

Warhammer Vermintide 2 comprend un arbre des talents pour peaufiner le gameplay de vos avatars. Comme la plupart des jeux, les compétences pourront se débloquer avec le temps et la montée en niveau. Il y a toujours du craft aussi, et comme souvent, le loot dépendra de la difficulté que vous aurez choisie pour une partie et sera propre à votre personnage,  contrairement à Vermintide 1 où vous pouviez looter du matos pour une autre classe.

On ne démarre pas dans une auberge mais dans un château tranquillement en ruine. Il y a toujours un pseudo aubergiste, un maître de camp plus exactement, de quoi faire votre artisanat, et vous entraîner contre des mannequins afin de parfaire votre technique. En général, on reste peu dans le hub. Le choix des parties est, je trouve, un peu plus brouillon que dans le premier Warhammer Vermintide. Je me suis retrouvé souvent, sans faire gaffe, ou alors le matchmaking est pourri, avec des compagnons de jeu 8 niveaux au dessus du mien. Ce qui fait que les mobs m’ont défoncé aisément; et inversement: moi, je tapais comme une moule ne leur faisant quasi aucun dégât. Ok, j’aime bien la progression par l’échec, mais tout de même… (Qui a dit que j’étais nul ?).

Warhammer Vermintide 2

De toute façon,  dans Warhammer Vermintide 2, tout comme  dans le premier et les fameux Left For Dead, malgré un gameplay très simple, la difficulté est bien présente et exigeante. Ces jeux semblent bourrins (bon, ils le sont un peu, hein), mais à la moindre incartade, si vous ne jouez pas coopératif et organisé, il y a de forte chance que la partie se termine par un échec. Et quand vous commencez à voir un kikou qui saute de partout et qui n’attend pas les copains, c’est mal barré, je vous le dis. Warhammer Vermintide 2 est à mon goût, beaucoup trop difficile et punitif. En mode recrue avec une équipe aléatoire, impossible de gagner car tout le monde joue comme une moufle. La progression de votre personnage est, du coup, longue et fastidieuse. Les premiers points gagnés dans votre arbre de talents vous permettront UN PEU de vous sentir plus efficace. Cependant,je pense que ce fameux mode « recrue » ne l’est pas. A part avoir un meilleur loot, je me demande à quoi ça sert de proposer des niveaux de difficulté si même le premier cran est un enfer. Il n’est pas donné à tout le monde de jouer avec 3 potes bien organisés et efficaces. La plupart du temps, on joue avec la moulinette du matchmaking. Bref, à améliorer svp.

Le monde de Warhammer Vermintide 2 est très joli, je l’ai dit, même parfois je me croyais dans Star Wars Battlefront 2. On retrouve les hordes de Skavens, et nouveaux venus, les monstres du Chaos. Ils sont plutôt réussis. Il y a toujours les mobs particuliers comme les Ratling, Kidnappeurs, etc, et il y a des boss. Je peux vous dire qu’une seule baigne et vous voilà très mal en point. Non, je le répète, malgré un air de jeu bourrin, il faudra une grande organisation et une bonne équipe qui s’entend à merveille sous peine d’avoir envie de s’immoler par le feu.

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais dans le premier opus, on avait une impression désagréable, au corps à corps, de taper dans le vide. C’est corrigé dans ce Warhammer Vermintide 2. Nous avons un peu plus la sensation de faire mal avec notre épée. Ce n’est pas encore le top, mais ça vient. Bref. Ce nouvel épisode de la série Vermintide est, à mes yeux, une réussite bien défoulante, et il y a moyen de bien s’amuser. Warhammer Vermintide 2 est un bon cru, mais en l’instant, il n’est que pour les professionnels et non les casuals. Maintenant reste à savoir s’il y a encore du public pour ce genre de jeux, tout le monde ayant migré sur Fortnite ou Pubg et le fameux mode BattleRoyale. Le FPS coop vs mobs a-t-il encore de beaux jours à l’horizon ? C’est certain, si on en croit le démarrage fulgurant des ventes sur Steam dès les premiers jours. Plus de 500 000 ! Ça va faire du monde sur les serveurs, tant mieux, mais bordel qu’il est dur.

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Warhammer Vermintide 2

7.7

Amusement

7.0/10

Graphismes et musiques

8.0/10

Gameplay

8.0/10

Les plus:

  • Défoulant
  • Exigeant malgré l'aspect bourrin
  • Le bestiaire plus étoffé que le premier opus.
  • La personnalisation des avatars

Les moins:

  • Matchmaking ?
  • Toujours un peu le bordel parfois.
  • Trop difficile en mode pickup, même en recrue.
Précédent Qu'est ce que le JDR ? par Rominou
Next Rencontre avec Asmodée Digital

Vous pourriez aimer aussi

Total War Saga : Thrones of Britannia

Total War, c’est un Crusader Kings en … hum, plus facile. Je viens de perdre un rein en écrivant cela, car le mot « facile » ne s’applique pas du tout à Total War Saga : Thrones of Britannia ou tout autre Total War.

Candleman: The Complete Journey – PC

Pour rappel, Candleman: The Complete Journey est un jeu de plateforme-puzzle-game où le (la) héros est une bougie qui cherche la lumière du phare. Ambiance poétique posée, vous voilà dans le noir avec votre flammèche à deux doigts de s’éteindre.

XBOX One 0 Commentaire

The Dwarves

Il est très difficile d’expliquer qu’un jeu dans lequel on a eu le plus grand mal à progresser, est un bon jeu. Un jeu basé sur les romans de Markus Heitz.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.