Fade of Silence

Fade of Silence

Mad Max fait du ski

Fade to Silence Titre : Fade to Silence
Genre :
RPG, survie et gestion
Français : textes
Développeur : Black Forest Games
Éditeur : THQ Nordic
Date de parution : 30 avr. 2019
Fade to Silence

Fade of Silence est un jeu de rôle, mêlant gestion de base, craft et survie. Sur le papier, ce jeu a tous les atouts pour devenir un hit. Problème: ses combats. Voilà on rentre dans le vif du sujet, et à la fois, je vais vous faire patienter.

Le monde est gelé et peuplé de créatures démoniaques. Vous, Ash, allez tenter de … survivre déjà, mais aussi essayer de découvrir ce qui a provoqué ce cataclysme. La mémoire vous fait défaut, elle reviendra par bribe (pour nous, joueur, c’est pendant les chargements notamment). Petite intro avec un démon qui semble vouloir crécher dans votre tête ou votre corps, et vous voilà, après un petit tuto expliquant les combats, livré à vous-même. Vous apercevez votre fille qui se les gèle, et voilà: démerdez-vous! Ce qui est pour moi, un gros point fort du jeu. Oh vous aurez bien une ou deux quêtes vous disant d’aller chercher du bois, mais après 30 minutes de jeu l’intitulé de la quête reste le même : Survivez !

Le monde de Fade of Silence est si bien rendu, que j’ai presque eu froid en jouant.Vraiment. Ce monde est si bien fait, vaste, hostile, vous ne voyez pas à 3 mètres de vous par moment, vous avez froid, faim, et vous ne savez pas par quel bout commencer. C’est excellent. J’ai adoré cette ambiance et cette approche. Comme je suis un gros flippart, je ne me suis pas rué à l’aventure de suite. J’ai progressé petit à petit. Je suis vite rentré, et je suis ressorti. Comme un chat qui s’approprie son territoire. Au bout d’un moment, vous allez croiser des monstres. Et c’est là que Fade of Silence pêche: il va falloir se battre avec un système de combats lourdingues. Alors à mon avis, les développeurs ont cru bien faire en rendant les mouvements de Ash très patauds. Il fait froid, il y a presque 80 cm de neige… ok. Mais bon, c’est un jeu, on en chie déjà assez pour survivre (et dans le bon sens du terme), donc rendre les combats frustrants n’était pas une bonne idée. Alors certes, au début, vous allez poutrer les mobs sans vous faire toucher. Mais plus vous allez vous enfoncer dans le monde hostile de Fade to Silence, plus les monstres seront retords, et différents à aborder. Bon voilà pour LE point noir du jeu; c’est fait.

C’est un monde ouvert qui s’offre à vous. Au début, sur votre carte, vous ne verrez que les alentours proches de votre base. Petit à petit, vous libèrerez des points, qui agrandiront vos connaissances géographiques, des petits spots de monstres et des camps majeurs avec quelques boss à buter pour valider l’endroit. En vous baladant, vous rencontrerez aussi des PNJ, qu’il faudra aider. En échange, ils vous suivront et deviendront des ouvriers pour votre base. Votre base que vous améliorerez en construisant des défenses, des ateliers, des lieux cruciaux pour la survie. Chaque pnj pourra être affecté à une ou plusieurs tâches. Plus vous aurez de l’aide, mieux votre survie sera garantie. Vraiment un chouette aspect du jeu. Il faudra veiller que vos pnj soient « heureux ». Nourriture, chaleur etc.

Donc pour résumer, sans réduire l’intérêt de Fade to Silence, le principe est d’explorer, farmer, libérer et de progresser dans l’histoire. Fade to Silence, par certains côtés, me fait penser à Mad Max le jeu. Ils ne se ressemblent pas vraiment, mais l’aspect seul avec sa fille (dans Mad Max c’est avec un chien), reprendre des camps, récolter, buter des mini-boss, et enfin tuer le boss final … Cela m’a permis de faire le rapprochement. C’est à mes yeux un gros point positif car j’ai bien aimé Mad Max. Donc là, déjà en « mode exploration », je peux vous dire que Fade to Silence est un très bon jeu si on arrive à passer outre la lourdeur des combats.

Oui car Fade to Silence a aussi un « mode survie ». Déjà que je trouvais le mode exploration assez chaud si je puis m’exprimer ainsi, le mode survie sera pour les plus téméraires d’entre vous. En mode exploration, on crève, on repop au village avec une petite pirouette du monstre qui est en vous. Bon. En mode survie, si vous n’avez pas les objets requis, vous pouvez crever et être obligé de TOUT recommencer, même le tuto. Version « Homme de fer » de XCOM par exemple. Perso, ce n’est pas ma came. Je n’ai pas assez de volonté pour me dire si ton perso crève, il faut tout refaire. Bon si vous arrivez à récolter suffisamment d’artefacts, il est tout à fait possible de repoper comme dans le mode exploration, mais vous pensez bien que ces fameux objets sont rares. Vous voila prévenu.

Je vous conseille vraiment, pour profiter pleinement de Fade to Silence, de visiter chaque recoin de la map. Déjà pour looter du matériel, car le craft est important. Au départ votre besace est un peu juste, et vous serez souvent full. Ne paniquez pas, vous pourrez upgrader tout ça. Vous allez pouvoir apprivoiser des chiens, qui, à partir du moment où vous aurez construit le bâtiment adéquat, deviendront les chiens qui tireront votre traineau. Sachez aussi qu’une fois qu’un gros camp sera libéré, vous pourrez vous téléporter à votre base et de camps (libérés) en camps. Il faudra penser à dormir aussi, pour vous régénérer, et sauvegarder. Il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte dans Fade to Silence, mais ils ne sont pas complexes à gérer. Pour vous dire, je n’aime pas quand un jeu est trop compliqué dans ses rouages. Ça me gave. Là, faut faire gaffe à plein de choses, mais ce n’est pas insurmontable ou prise de tête. Je ne dis pas que ce n’est pas compliqué, car l’environnement est dur, je parle des rouages. Du gameplay quoi.

Je suis là pour vous parler de mon expérience et de mon ressenti. Pour moi, Fade to Silence est vraiment bien. On ne peut pas être déçu. Même à cause de ces foutus combats. Le jeu peut paraitre redondant aussi, mais personnellement, j’étais tellement immergé par l’histoire et ce monde froid que ma curiosité a déclenché mon côté aventurier (du mec qui joue au chaud dans son fauteuil).  Je brûle des cierges et me fouette avec des pattes de poulets (tués gentiment ou qui se sont suicidés hein) en espérant que Black Forest Games nous refonde un peu les combats. Les devs de DarkSider 3 l’ont bien fait eux. Actuellement Fade to Silence est vendu aux alentours de 39.99 euros, il les vaut, mais si on veut être plus proche de la bonne affaire, attendez une petite promo, mais ne passez pas forcément à côté de ce jeu.

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Précédent Revenant - Retour dans le temps avec GOG
Next Snooker 19

Avis du rédacteur

Amusement
4/5
graphismes
5/5
Gameplay
3.5/5

4.17

Bien
4.17

Vous pourriez aimer aussi

Beyond Eyes

Si j’avais la possibilité de faire un trait d’humour en clin d’oeil à Trollinet, je dirais qu’après Farming Simulator et Spintires, je poursuis ma spécialisation avec Cécité Simulator. Mais le

Blood Bowl 2 – PC

ifficile de parler du jeu vidéo sans évoquer d’abord le jeu de plateau. Blood bowl est donc un jeu existant depuis bientôt 30 ans (j’avais 12 ou 13 ans quand j’ai acheté ma 1ère boite…) qui simule un match proche du football américain entre 2 équipes issues du monde de Warhammer (héroic-fantasy)

Majesty 2 Collection – Retro test

Ça faisait longtemps que je n’avais pas goûté à un jeu de stratégie en temps réel qui ne me prenne pas trop la tête et qui sorte un peu du

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.