Overlord Fellowship of Evil

Overpaslord...


packshot-b3147d0d75c711c8ee8653cfe259685a

Genre: hack’n’slash avec Overlord dans le titre.

Support de test: PC

Editeur/Dev. : Codemaster

Acheter Overlord Fellowship of Evil


Ok, Codemaster n’a jamais dit qu’il s’agissait d’une suite aux Overlord, que dis-je aux excellents Overlord 1 & 2. En tout cas je ne l’ai pas lu. Je me faisais pourtant une joie de replonger dans la franchise, moi qui avait plus qu’adoré les précédents volets. Mais quel gâchis cet Overlord Fellowship of Evil.

Dans Overlord 1 et 2, il y avait une histoire, un gameplay très intéressant, une difficulté croissante, une profondeur. Concernant Overlord Fellowship of Evil, après y avoir joué une bonne cagette d’heures, c’est le néant à peu près partout. Rien ne m’a intéressé. Alors j’ai quitté le jeu, puis je me disais, « allez, insiste, y’a sûrement des trucs de bien dans ce jeu ». La police de caractère peut-être ?

Avant on jouait un méchant, l’Overlord, et avec l’aide de vos larbins (sorte de Gremlins: les rouges attaquent à distance, les marrons tankent, les verts lâchent des gaz toxiques, et les bleus pouvaient passer dans l’eau etc…) vous deviez conquérir le monde tout gentil pour en faire votre royaume bien glauque. Les larbins n’étaient pas infinis en nombre, il fallait gérer vos loots d’âmes (en tuant les ennemis – les gentils hein) pour pouvoir les invoquer. Il y avait tout un côté stratégique, gestion des effectifs et une ambiance très drôle.

Dans Overlord Fellowship of Evil, on retrouve les larbins. Il y a un peu de légèreté dans le ton, je ne parle pas d’humour, mais on peut le voir ainsi. Mais le fond, le gameplay… bordel comme je me suis fait ch…. dans ce jeu. Mais sans rire, j’ai insisté pourtant. Je voulais y croire. Amusement: néant. Et ce ne sont pas les challenges chronométrés et les puzzles superflus qui auraient pu me scotcher au jeu.

Au début, on va dire les 10 premières minutes, j’y ai cru. Dans cet Overlord Fellowship of Evil, vous n’êtes pas Un overlord, mais vous avez le choix de jouer soit:

  • Inferna: Guerrière au corps à corps avec un bouclier de feu
  • Malady: Fait des dégâts à distance
  • Cryos: Se défoule à distance avec sa glace
  • Hakon: Chef des Salopards, deux haches pour du corps à corps

Donc quatre gameplays différents. A la limite, c’est pas mal ça. On a la possibilité d’équiper nos Overlords. Grand bien nous fasse car sinon, c’est purée de difficile… Les larbins sont upgradables, avec une sorte d’arbre de compétences, qu’on débloque petit à petit en lootant des sceaux. Faites le aussi, c’est très important. TRES IMPORTANT !

Vous avez aussi possibilité de donner des objets cosmétiques à vos larbins, bon, soit, mais ça ne fait pas un grand jeu ça. Pourtant, il aurait pu être un bon jeu ce Overlord Fellowship of Evil. A la limite c’est un beat’m’all rigolo, exigeant, mais pas un bon Overlord. Pas un Overlord du tout même.

Le problème aussi, c’est la débilité du gameplay. Bon, vous partez en quête en cliquant sur la table des missions, ok. Vous défouraillez de l’elfe psychopate, des mages qui vous two-shots (pas touchotte hein) et vous tapez tellement comme une moule, ne sachant plus où vous êtes dans ce bordel sans nom, que vous finissez par crever. Soit, on reprend au check point. Sauf que vous n’avez plus rien pour invoquer vos larbins. Vous voilà seul contre les mêmes tarés qui vous défoncent comme un vulgaire rideau. Vous n’avez rien vu, rien compris dans ce brouhaha de combat, et c’est quoi cette épée qui tape comme un coton-tige booooordeeeeeeeel ????

Bref, alors on fait une pause, et on reprend. On reprend car on doit tester un jeu, j’imagine que certains ont dû cliquer sur « Désinstaller ». Donc on reprend et on passe les niveaux, crispé sur sa manette en insultant tout. Les murs de son bureau, l’ombre de la lampe, l’accoudoir de son fauteuil, tout le monde y passe.

Donc tenez jusqu’à la fin du prologue, et tout devrait rentrer dans l’ordre après. L’amélioration de vos larbins et de votre équipement est primordiale, je le répète ! Mais le jeu consistera à spamer les touches de sa manette, la tactique sera proche du néant, et le seul point positif c’est que tout ça est jouable en coop avec des gens. Des gens que j’ai eu du mal à trouver car mes amis n’ont pas le jeu. Graphiquement, le jeu est joli, dans la norme quoi.2015-10-23_00018

Bref, vous l’avez compris, pour moi Overlord Fellowship of Evil est une grosse déception, il aura le mérite de me faire rejouer aux deux premiers opus. Mais rien de plus. Prenez le pour un bon hack’n’slash défouloir. Si vous aimez passer vos nerfs sur votre manette. Et jouez-y avec vos amis.

Je vous conseille grandement de goûter aux deux premiers volets…

Suivez moi

Grobidüch

Redacteur en mi-chef chez Gameovert.net
Joueur mauvais depuis la fin du jurassique, je n'ai pas de préférence (PC, Mac, Consoles, courses, jdr, stratégie, etc...) mon principal but est de vivre de belles histoires et de me marrer accessoirement.
Grobidüch
Suivez moi

Les derniers articles par Grobidüch (tout voir)

Overlord Fellowship of Evil

4

Amusement

3.0/10

Graphisme

5.0/10

Gameplay

4.0/10

Les plus:

  • Le mode coop

Les moins:

  • Combats brouillons
  • Tactique au plus simple de son niveau.
  • Les challenges et puzzles superflus.
Précédent Blood Bowl 2 - PC
Next Des promos à la pelle chez Gamesplanet

Vous pourriez aimer aussi

The Book of Unwritten Tales 2 – PS4 et PC

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai joué à The Book of Unwritten Tales premier du nom, sorti en 2012.  Et je vais vous dire, c’est avec le même plaisir que

Kingdom Come Deliverance

On incarne ce bon vieil Henry, fils de forgeron dans une bourgade paisible de la Bohême médiévale. Jusque-là rien d’épique, mais il va évidemment arriver à Henry le genre un événement qui va lui faire dire « La vie : quelle belle chienne ». 

Darksiders 3

Darksiders 3 est un jeu d’aventure et d’action où les joueurs se mettent dans la peau de FURY et doivent anéantir les Sept Péchés Capitaux.

8 Commentaires

  1. Yue
    octobre 29, 15:27 Répondre

    Zut… j’étais passé à côté de celui-ci mais maintenant que je le vois comme tu le décris je préfère le laisser errer seul, sur la bas-côté.

    • Grobidüch
      octobre 29, 16:22 Répondre

      Ben … si tu veux du pas profond, go. Après ça permettrait de jouer en coop, et de pleurer tous les deux, au coin du feu.

  2. Trollinet
    octobre 29, 18:31 Répondre

    Pas de jeu de mots. Je voulais juste dire que le jeu aurait pu me faire envie, mais que vu ce que tu en dis, je suis refroidi, là…

    • Grobidüch
      octobre 29, 18:37 Répondre

      J’ai demandé à Codemaster une autre version pour jouer en coop et vraiment tester avec un ami. Peut-être qu’on se serait super régalé, je sais pas. Mais niet, pas de seconde version. Non mais par contre, si tu dis ça, c’est que tu connais les premiers volets. Donc, même si cet Overlord n’est pas un 3, et que tu tiens à tes bons souvenirs du 1 et du 2: oublie

      • Trollinet
        octobre 30, 11:38 Répondre

        Non, je ne connais pas les jeux. Je pensais juste que la série pourrait me plaire sauf, apparemment, celui-ci.

  3. Jolukjg
    novembre 02, 22:10 Répondre

    Les mauvais jeux font des bons articles, j’ai bien rigolé

Laissez un Commentaire :

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.